Features

Yaoundé: Un homme tué et jeté dans un puits à Ekoumdoum

yaounde-un-homme-tue-et-jete-dans-un-puits

La trentaine sonné, Alain Nkouatcha a été agressé dans la nuit de mercredi en regagnant son domicile. Des pleurs et des sanglots de la foule médusée accompagnent les sapeurs-pompiers qui extraient sont corps d’un puits ce jeudi matin, vers 11h, au quartier Olong, près du quartier Ekoumdoum, Yaoundé. 

 Il y aurait été jeté la veille par des malfrats, au terme d’une soirée de supplices, selon les riverains. « Nous l’avons entendu rentrer à moto vers 22h comme d’habitude, puis nous avons entendu un coup de feu », raconte une voisine. Il s’ensuivra des cris et des appels au secours de la victime, puis un autre coup de feu, une trentaine de minutes après. D’autres témoignages font état de ce que l’agression aurait été perpétrée par plusieurs hommes, vêtus de blousons noirs qui seraient restés dans les parages jusqu’à minuit. Le matin venu, les voisins se sont rués vers la maison de la victime pour s’enquérir de son état de santé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les portes fermées et la présence de sa moto au salon n’ont fait qu’amplifier leurs inquiétudes, tout comme les traces de sang en direction du puits au couvercle fermé par deux cadenas. A leur arrivée, des proches de la victime vont défoncer la porte et briser les cadenas du puits d’où sera extrait plus tard le corps inerte du jeune homme. Aide comptable dans un hôtel de Yaoundé, Alain Nkouatcha occupait la maison non achevée de son frère aîné. Marié et père d’un enfant, la victime était rejointe tous les week-ends par sa petite famille qui vit à Mendong. Ce nouveau quartier proche de la capitale est depuis quelques mois le théâtre d’agressions et de cambriolages à répétition. Une enquête a été ouverte par les éléments du poste de sécurité de Nkoabang.

 

Populaires cette semaine

To Top