Features

Yaoundé se bat pour que Hollande y passe la nuit

tete_a_tete_paul.biya_hollande_a_dakar_feat

Le sujet aurait été abordé samedi 27 juin lors de l’audience accordée par le chef de l’État à l’ambassadrice de France. Le point des préparatifs de la venue le 03 juillet de François Hollande au Cameroun, a constitué l’essentiel de l’entretien entre l’ambassadrice de France, Christine Robichon et son hôte.

S’exprimant face à la presse au sortir de cette rencontre de près d’une heure, la diplomate a indiqué que : «Tout se présente bien. Nous travaillions bien à la préparation de cette visite, dans une excellente atmosphère. Tout va bien.» Mais selon des sources de votre hebdomadaire, la partie camerounaise a vivement souhaité que la diplomate intercède auprès de l’Élysée, la doléance selon laquelle Yaoundé aimerait que la présidence française réaménage son agenda, juste pour que François Hollande honore lui aussi le Cameroun, en acceptant d’y passer la nuit à Yaoundé. Déjà, pour bien d’observateurs camerounais, le président François Hollande passera la nuit au Bénin puis en Angola lors de cette autre tournée africaine prévue à partir du 1er juillet. Il serait de mauvais aloi de voir le chef de l’État français faire juste une escale nocturne au Cameroun. Pays pourtant considéré comme locomotive économique de l’Afrique centrale.

Selon nos informateurs, Christine Robichon aurait rétorqué devant les autorités de Yaoundé qu’avec un programme déjà arrêté par l’Élysée, il ne serait pratiquement pas évident d’y apporter des modifications. Mais, aurait-elle promis, la doléance allait être soumise à l’attention du protocole d’État français. Si toutefois dans les salons huppés de Yaoundé, l’on s’accorde à dire que ce n’est pas la durée d’une visite qui fait son importance, mais plutôt son objectif. Dans les milieux diplomatiques, l’on estime que la durée d’une visite revêt une certaine symbolique à ne pas négliger. Car, admettent ces derniers, après avoir passé la nuit à Cotonou, une autre à Luanda, l’escale de 5h à Yaoundé du locataire de l’Élysée ressemblera juste à une «pause-café». Surtout que, soutiennent-ils, le Cameroun sera le 12e pays africain qui accueillera François Hollande, depuis le 3 juillet 2013. Alors qu’il aura passé la nuit un peu partout où il s’est rendu, en dehors de la Centrafrique le 28 février 2014 pour des raisons de sécurité, le bref passage de Yaoundé peut prêter le flanc à toutes sortes d’interprétations.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 


Agenda.

Selon le site Web de l’Élysée, le programme de la prochaine tournée africaine du successeur de Nicolas Sarkozy prévoit, mercredi 1er juillet, départ pour le Benin, peu de temps après une série de réunions qu’il tiendra à Lyon (France). Le chef de l’exécutif français est attendu à Cotonou en fin d’après-midi, où il sera reçu à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin par le président Boni Yayi. La visite de travail de M. Hollande au pays de l’ancien président Mathieu Kerekou où il passera la nuit, mettra près de 24h. L’agenda officiel de l’Élysée prévoit que le lendemain, le 2 juillet en milieu d’après-midi, l’ancien leader du Parti socialiste embarquera à bord de l’Airbus A-330 de la flotte présidentielle française, en direction de l’Angola où il arrivera à la tombée de la nuit. Le 3 juillet, il sera reçu par le président Edouardo dos Santos. En début d’après-midi, François Hollande quittera Luanda pour le Cameroun.

Le président de la République française est attendu à Yaoundé au tour de 17h et il en repartira le même jour à 22h. D’après le chronogramme arrêté pour cette escale, lequel votre hebdomadaire a publié en exclusivité dans son édition du lundi 23 juin, il est prévu un tête à tête avec Paul Biya au palais de l’Unité à 18h, suivie d’une conférence de presse à 19h15. Une heure après, le couple présidentielle offrira un dîner en l’honneur de leur invité de marque. Après le repas, Paul et Chantal Biya raccompagneront leur hôte au perron de la tour de marbre d’Étoudi. Et François Hollande se rendra alors à l’Ambassade de France avant son départ pour Paris, prévu à 22h.

René Atangana

Populaires cette semaine

To Top