Features

Yaoundé-Nsimalen: Plus d’1,6 milliards Fcfa pour aménager Ekoko II

Tronçon-Autoroute - Yaoundé-Nsimalen

Autoroute Yaoundé-Nsimalen: Les travaux de ce site de recasement, actuellement à 63%.Les problèmes transversaux des travaux de construction de l’ autoroute Yaoundé – Nsimalen sont en train d’être solutionnés. Il s’agit de l’aménagement des zones situées à 200 mètres aux abords de l’autoroute. L’objectif étant d’éviter la création des bidonvilles. 

Il y a aussi le recasement des populations déplacées, dont le niveau de vie doit être amélioré, indique un cadre au ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières.C’est pourquoi il est prévu d’y implanter sur les six sites de recasement les logements moyens standing. Ces sites se trouvent à Meyo (40 ha) à Yaoundé IV, à Afan-ôyô (200 ha) à Yaoundé III dans département du Mfoundi, à Toum I et Toum II (90 ha chacun), à Bikok dans la Mefou et Akono, et enfin, à Nkolzok et Ekoko II (16 ha), dans la Mefou et Afamba.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans le site d’Ekoko II visité mardi dernier par le comité de suivi des opérations de sécurisation et de recasement, il faut plus de 1,6 milliards Fcfa pour son aménagement. Les travaux effectués par la Mission d’aménagement et d’équipement des terrains urbains et ruraux (Maetur), qui en est à la phase I, ont actuellement atteint les 63%de taux de réalisation. De façon spécifique, les travaux d’abattage des arbres ont atteint les 98% ; 88% pour l’enlèvement des débris ; 86% pour le décapage de la sphère végétale ; 50% pour le terrassement des voies et des remblais et l’ouverture des voies d’accès sont effectuées à 25%, entre autres. Cette première phase des travaux sera livrée en fin février. Les autres phases, dont le bornage, l’installation des réseaux d’eau et d’électricité vont s’achever successivement au mois d’avril et juin 2015. Les travaux sur le site d’Ekoko ont démarré au mois de novembre 2014 et les populations indemnisées se plaignent encore. Le titre foncier appartenant à l’autorité aéronautique n’a pas encore été cédé à l’Etat.

Si les travaux d’aménagement du site d’Ekoko II (qui aura 143 lots destinés à l’habitation, trois lots commerciaux, un équipement scolaire, un équipement de santé, un équipement sportif, deux espaces verts aménagés et neuf voies de circulation) ont démarré, ce n’est pas le cas dans les cinq autres sites. Pourtant, les travaux de construction de l’ autoroute, longue de 22 kilomètres, vont se faire de façon concomitante. C`est-à-dire qu’ils sont divisés en plusieurs lots. Les entreprises ayant gagné le marché dans chacun des lots vont commencer les travaux au même moment.

Camerounlink

Populaires cette semaine

To Top