Features

Yaoundé: Un camion de Brasserie accidenté fait saouler les riverains

La panne mécanique due à la fuite d’air dans les freins d’un camion appartenant à une société brassicole serait à l’origine d’un accident survenu hier mercredi 21 août 2013 au lieu dit Rond Point Nlongkak. Lequel a créé un embouteillage non sans donner l’occasion aux riverains et passants de se servir au frais de la princesse.

La panne mécanique due à la fuite d’air dans les freins d’un camion appartenant à une société brassicole serait à l’origine d’un accident survenu hier mercredi 21 août 2013 au lieu dit Rond Point Nlongkak. Lequel a créé un embouteillage non sans donner l’occasion aux riverains et passants de se servir au frais de la princesse.

Il est exactement 6h et 30 minutes lorsque au Rond Point Nlongkak on a assisté à une scène des plus ahurissantes. Passants et riverains de cette zone sont en fête. On dirait des réjouissances populaires, mieux une beuverie à ciel ouvert. Bouteilles de bière en main, on boit sans relâche. « Nous n’avons pas cette chance tous les jours. Dans les bars, une bouteille de cette bière coûte 1000f et lorsque la manne nous tombe du ciel, il faut savoir en profiter», exulte de joie un riverain déjà saoul. C’est le résultat d’un accident survenu à cet endroit aux premières heures de la matinée. En effet, un camion appartenant à une société brassicole, en allant livrer la boisson dans des bars et bistrots de Yaoundé, s’est subitement immobilisé en plein carrefour. La cause de cet incident inattendu ? « Le frein à main a lâché et le chauffeur n’avait plus le contrôle de son camion », rapportent des témoins. Ceux-ci expliquent que le chauffeur serait descendu pour aller se ravitailler en carburant lorsque le camion s’est mis à rouler seul et dans sa course, il a percuté deux taxis avant d’aller s’immobiliser en fracas au beau milieu de la chaussée.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Heureusement, les conducteurs des véhicules et les passagers sont sortis sains et sauf ; aucun d’eux n’a été blessé malgré le choc et le traumatisme qu’ils ont vécu. En attendant l’arrivée des autorités et des forces de l’ordre, les populations ont saisi cette occasion inespérée, sautant sans hésiter sur cette manne qui leur est tombée du ciel. Hommes, femmes et même enfants se sont servis sans réserve, remerciant Bacchus de leur avoir offert cette aubaine. La situation a donc pris une autre tournure que seules les forces de l’ordre pouvaient contrôler. Des disputes et des bagarres s’en sont suivies avec comme résultats des centaines de bouteilles cassées.

Nadia NZHIE (Stagiaire)

Sources : le Messager

Viens réagir sur la page Facebook

Populaires cette semaine

To Top