Culture'Urbaine

X Maleya en spectacle inédit à l’#Olympia le 14 Septembre 2014

A la conquête du monde ! Alors que leur contrat avec la maison Empire Company expire cette année, le boys band le plus adulé du Cameroun, a trouvé les moyens pour se payer la plus prestigieuse des salles de spectacles de France et même d’Europe, sous leur propre label, le Xm Music. Le show aura lieu le 14 septembre prochain.

Ils ont réservé l’exclusivité à la Cameroon art critics (Camac), l’association des journalistes culturels du Cameroun avec qui ils ont eu un échange franc, sincère et cordial jeudi 30 janvier 2014 au quartier Bastos à Yaoundé. Certes, la nouvelle se murmurait bien avant dans les salles de rédaction et autres espaces culturels de la capitale mais la confirmation est (finalement) venue de la voix la plus autorisée. Et c’est Roger Samnick, le lead vocal du groupe qui a craché le morceau : le 14 septembre 2014, le X Maleya se produira en concert géant à l’Olympia de Paris. Un rendez-vous de taille au regard de la renommée de cette salle de spectacle qu’on compte parmi les plus prestigieuses d’Europe. Pour accompagner le boy’s band sur scène, une bonne palette d’artistes, un groupe de danse et un groupe de chanteurs (qu’ils auront l’occasion de dénicher sur les scènes auxquelles il compte assister). Seront également du voyage, des cameramen, des monteurs, des machinistes, quelques journalistes (radio et presse écrite), bref, une forte délégation de camerounais, pour faire de ce moment, un des plus inoubliables de l’histoire du X Maleya.

D’ailleurs, Roger, Auguste et Haïs se préparent en conséquence. Car « nous comptons frapper un grand coup avec cet événement grandiose que nous préparons déjà, car la date est arrêtée et nous irons avec tout un cortège d’artistes et de techniciens camerounais car c’est le Cameroun qui sera mis en avant et non seulement le X-Maleya. Tout est déjà réglé, nous avons payé la salle, il ne nous reste plus qu’à contacter certaines personnes qui se joindront au voyage, mais la plupart sont ceux qui ont toujours travaillé avec nous et ont toujours cru en nous », confirme Roger. Interrogé sur le choix de l’Olympia plutôt qu’une autre salle de spectacle, X Maleya explique que c’est pour la simple raison que, se produire dans cette salle mythique située au 28, boulevard des Capucines, dans le 9ème arrondissement de Paris est pour tout artiste, « un pas essentiel dans sa carrière. Ensuite parce que ce n’est pas donné, et aussi parce que cette expérience permettra au groupe de passer à une autre étape. On compte surtout par là toucher une « vraie » maison de disque, une Major de préférence, ainsi nous espérons également prouver aux grands de l’industrie de la musique qu’il y a quelque chose qui se passe au Cameroun et qu’il faille absolument qu’ils y viennent découvrir des talents ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En dehors de Manu Dibango, Richard Bona et quelques grosses pointures de la world music, rares sont ceux des artistes musiciens camerounais qui ont réussi à se produire sur les planches de l’Olympia. De quoi relever la charge symbolique de cet antre de la culture mondiale. Coté actualité, X Maleya est depuis la semaine dernière, en tournage de deux nouveaux clips « hola me » et « mama » en featuring avec Pit Baccardi à Yaoundé. Ils vont en profiter pour peaufiner un « titre inédit » avec la reine du Bikutsi, Lady Ponce. Puis, l’aventure va se poursuivre avec au mois de mai, l’ouverture de deux boutiques (à Douala et à Yaoundé) où sera lancé officiellement sa marque de vêtements Xm.

Christian TCHAPMI

Focal: L’Olympia en raccourci

L’Olympia est une salle mythique connue de tous, située au 28, boulevard des Capucines, dans le 9ème arrondissement de Paris. Fondé en 1888, l’Olympia est le plus vieux music-hall de la capitale. Après avoir connu une période de déclin pendant laquelle il sera transformé en cinéma à partir de 1929, ce n’est qu’en 1954 qu’il sera rendu à sa vocation première par Bruno Coquatrix, qui en fera un temple du music-hall. Toutes les grandes vedettes nationales et internationales se produiront sur les planches de l’Olympia. Mais quarante ans plus tard, menacée d’être détruite et transformée en parking, elle fut sauvée en 1993 par le ministre de la Culture Jack Lang, qui la fit classer au patrimoine culturel de la France. La salle fut donc reconstruite, et après deux ans de travaux on pût à nouveau admirer sur le même emplacement, la célèbre façade reconnaissable à ses grandes lettres rouges. En 2001, Vivendi Universal rachète la salle de spectacle, et Pascal Nègre a confié la direction de cette Pme de 44 personnes, à Arnaud Delbarre.

C.T.

Populaires cette semaine

To Top