Features

Winfried Schafer parle des favoris de la CAN 2015…

Winfried-Schafer-lions-indomptables

Winfried Schafer L’ancien sélectionneur du Cameroun estime que l’Algérie est bien partie et que ce ne sera pas “une mince affaire” pour les Lions indomptables.

Winfried Schafer, l’ancien sélectionneur allemand du Cameroun, a estimé que l’équipe algérienne est favorite pour décrocher le trophée africain lors de la prochaine coupe d’Afrique des nations (CAN-2015) en Guinée équatoriale, si elle garde le niveau qu’elle a affiché lors de la dernière coupe du monde. «Je suis persuadé que si l’Algérie garde le niveau qu’elle a montré lors de la Coupe du monde 2014, elle sera la favorite du tournoi.

En football, quand vous atteignez un certain niveau, il faut faire en sorte de ne pas stagner ensuite», a déclaré à l’APS, le champion d’Afrique en 2002 avec les Lions indomptables, en marge du match Real Madrid-Cruz Azul, mardi dernier à Marrakech, en demi-finale de la coupe du monde des clubs jouée au Maroc.

Winfried Schafer L’actuel sélectionneur de la Jamaïque n’a pas tari d’éloges sur les joueurs de la sélection nationale, qu’il dit connaître, d’autant que la plupart d’entre eux évoluent dans des clubs étrangers et sont “très performants”.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Commentant le groupe C dans lequel l’Algérie est tombée lors de la prochaine CAN, Schafer a reconnu qu’elle a hérité d’une poule très difficile. Malgré cela, poursuit-il, «je persiste à croire que les Verts demeurent les favoris du groupe». Il voit aussi en l’équipe du Ghana l’autre candidat en puissance pour passer le premier tour du groupe C, le désignant comme le principal adversaire de l’Algérie dans le championnat continental.

Le technicien allemand Winfried Schafer n’a pas caché, en outre, son attachement pour son ancienne sélection camerounaise qu’il souhaite voir monter sur le toit de l’Afrique à l’occasion du prochain rendez-vous continental. «J’ai été sélectionneur du Cameroun, j’aime ce pays avec qui j’ai été sacré champion d’Afrique, alors naturellement, je voudrais bien que sa sélection réussisse quelque chose en Guinée équatoriale. Mais ce ne sera pas une mince affaire», a-t-il prévenu, conseillant aux Camerounais de composer avec ses joueurs locaux, s’il veulent revenir au devant de la scène.

«Ceux-là donnent tout pour le pays, ils sont nettement plus volontaires, donc nettement meilleurs. J’avais averti les responsables du football camerounais à l’époque, personne n’a pris en compte mes mises en garde. Aujourd’hui, les Lions indomptables ne le sont plus, ils sont au bas de l’échelle», a-t-il regretté.

Par AfricaPresse.com

Populaires cette semaine

To Top