Dossiers

Wikileaks va montrer comment les Renseignements Américains interfèrent avec les élections en Europe

julian-assange

Julian Assange, le fondateur de la plateforme des lanceurs d’alertes Wikileaks, a déclaré que des fuites récentes seront bientôt sur le point d’être divulguées et qui indiquent clairement que les politiciens Européens vont bientôt être secoués par des révélations d’espionnage toutes fraîches. Dans une interview récente pour la télévision danoise dans l’émission Nieuwsuur, il a dit: « Nous savons que c’est la National Security Agency [ NSA ] aux USA qui est la plus agressive [ en matière d’espionnage ] avec les autres nations. Nous avons obtenu les preuves, qui seront publiées en temps et en heure, en rapport avec les agences de renseignements américaines qui interfèrent avec les élections en Europe. »

Assange a aussi déclaré que Wikileaks possède d’autres documents non publiés mais qui le seront dans un futur proche. « Nous détenons beaucoup d’informations quant à la présidentielle américaine, dont des informations concernant la campagne d’Hillary Clinton, la Fondation Clinton et le DNC, » dit-il. « Il y a un intérêt de plus en plus intense envers les élections américaines et cela a été le moteur de plusieurs personnes inquiètes qui envoient des preuves aux médias, dont Wikileaks (…] cela n’a rien à voir avec mon opinion personnelle. Nous ne publierons jamais de telles informations à moins qu’elles n’aient été vérifiées et prouvées comme étant avérées. »

Les commentaires surgissent suite à la vague de critique et d’accusations dont a été victime Julian Assange après avoir publié plus de 20,000 emails internes du Democratic National Committee (DNC) qui ont été supposément obtenus par des pirates informatiques en lien avec le gouvernement Russe selon plusieurs médias américains. Alors que la source des fuites d’emails demeure inconnue, de multiples sociétés spécialisées dans la cybersécurité ont démontré qu’au moins deux infiltrations dans les réseaux informatiques du DNC étaient l’oeuvre de groupes sponsorisés par l’état Russes, connus sous les noms de Fancy Bear et Cosy Bear.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Peu importe qui est la source, les contenus des emails contiennent des preuves que de hauts fonctionnaires du DNC ont conspiré pour détruire la campagne présidentielle du sénateur Bernie Sanders. Tandis que les preuves controversées s’accumulaient, ses directeurs de communication, officiers chargés des finances de campagne ainsi que le directeur exécutif ont été obligés de démissionner. Plus récemment, Wikileaks a déclaré vouloir offrir une récompense de 20,000 dollars à quiconque détiendrait des informations qui mèneraient à la vérité dans le cas du meurtre de l’employé du DNC, Seth Rich, bien qu’il a refusé de dire si oui ou non Rich était à l’origine des fuites politiques de l’organisation. L’enquête de la police, qui se poursuit actuellement, n’a trouvé « aucune preuve » d’un tel lien.Dans une déclaration, Wikileaks a dit: « Nous gérons les menaces envers les potentielles sources de Wikileaks avec une gravité extrême. Cela ne veut pas dire que Seth Rich était une source de Wikileaks ou que son meurtre est connecté à nos publications. »

« Nous espérons que nos efforts contribueront aux appels de sa famille en quête d’informations et de fournir une récompense en plus afin d’aider l’enquête de la police. Nous avons une histoire d’obtenir des informations qui ont contribué à beaucoup de procédures légales, et dans beaucoup de cas à des poursuites judiciaires. »

Source: International Business Times,

Populaires cette semaine

To Top