Features

Wentworth Miller de prison Break révèle enfin son homosexualité

061108052019_43

L’acteur Wentworth Miller révélé par Prison Break a confié ce samedi, lors d’un discours pendant un gala pour les droits de l’homme et notamment des homosexuels à Seattle, avoir tenté de mettre fin à ses jours plusieurs fois avant de faire son coming out en août dernier.

Wentworth Miller a fait le choix de révéler son homosexualité au grand jour à la fin du mois d’août dernier. Un coming out applaudi par les associations gays et lesbiennes mais aussi par d’autres personnalités américaines, dont l’acteur de FBI : duo très spécial, le beau Matt Bomer . Cependant, cela n’a pas été chose facile pour l’acteur Wentworth Miller. Invité à un dîner organisé par l’association Human Rights Campaign qui défend les droits des gays et lesbiennes à Seattle ce week-end, l’acteur a prononcé un discours émouvant sur son cheminement et les difficultés qu’il a rencontrées, le poussant à plusieurs tentatives de suicide.

« La première fois que j’ai tenté de me tuer, j’avais 15 ans. J’ai attendu que ma famille s’en aille pour le week-end, j’étais seul chez moi et j’ai avalé une boîte de pilules« , a-t-il déclaré devant l’assistance avant d’ajouter : « Je ne me souviens pas de ce qu’il s’est passé les deux jours qui ont suivi, mais je suis presque sûr que le lundi matin, j’étais dans le bus pour retourner au lycée, en faisant semblant que tout allait bien« . Et l’acteur aux beaux yeux bleus de continuer : « Quand quelqu’un m’a demandé si c’était un appel à l’aide, j’ai répondu que non, car je n’en avais parlé à personne. Vous appelez à l’aide seulement quand on peut vous aider. Je voulais m’en aller. »

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Car le plus dur pour lui semble-t-il était de se cacher, de ne pas être soi-même en public : « J’ai eu de multiples occasions pour dire ma vérité – que je suis gay – mais j’ai choisi de ne pas le faire« , a expliqué Wentworth Miller. Pour lui, il fallait à tout prix paraître « normal » : « Parler de la bonne manière, se tenir comme il faut (…). Chaque jour était une épreuve et il y avait mille façons d’échouer. Un millier de manières de se trahir. De ne pas se comporter comme ce qui était pour quelqu’un d’autre acceptable, normal. Et lorsque vous échouez, ce qui arrive évidemment, il y a un prix à payer, émotionnel, psychologique, physique… Comme beaucoup d’entre vous, j’en ai payé le prix« . A l’époque, cela lui semblait être la seule solution, parce que, raconte-t-il, il avait  « tellement peur que ça impacte la carrière pour laquelle je travaillais si dur. J’étais rempli de peur et de colère« .

L.P.

Sources : Public.fr

Populaires cette semaine

To Top