Dossiers

Voyage : les 5 conseils pour un trajet no-stress au Cameroun

5 conseils pour voyager no-stress

Si voyager signifie vivre une évasion plus ou moins aventureuse (selon des trajets et des destinations), il ne demeure pas moins qu’en fonction de son organisation et de ses prévisions, l’on peut connaitre un séjour original ou pas. Découvrir la destination Cameroun dans son ensemble ou partiellement revient à prévoir des « armes » à utiliser à bon escient pendant le trajet. Jovago livre les 5 meilleurs pour un voyage réussi.

Se pourvoir d’un excellent dérivatif
Les voyages, surtout longs, épuisent. Aussi, si l’on veut tenir le long d’un trajet par avion, en train ou en voiture, il importe d’avoir un excellent exutoire ; lequel dépend de tout-un-chacun. De choses simples telles la lecture ; le cinéma (via tablette, console, ordinateur portable…) ; jeux solitaires (sodoku, solitaire, mots-mêlés…) ; jeux vidéo … et autres aide à s’évader librement.

Entretenir la conversation
Si l’on veut venir au Cameroun, l’une des choses dont il ne faut se priver, c’est de converser avec ses voisins (surtout s’ils sont originaires du pays de la destination ou s’ils le connaissent). A bas la timidité ou la fausse modestie. En s’ouvrant à ses voisins, peu importe le sujet car c’est au travers d’un échange naturellement banal, donnera lieu à une collecte d’informations enrichissantes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Consommer et apprécier les originalités locales
D’aucuns pensent que c’est en se privant de nutrition ou de boisson qu’ils passeront un voyage tranquille. Faux ! En ne consommant, ils s’exposent à une déshydratation et à une hyperthermie corporelle qui peut nuire à leur santé en altitude. Faire un voyage, ce indépendamment de la destination, donne lieu à découvre un avant-goût des originalités de la contrée à visiter (repas, boisson, rites, richesses des sols…). Là encore, c’est une façon d’apprendre en se faisant plaisir.

Trouver où reposer sa tête
Cette étape qui a souvent fait des ratés, a fini par avoir une expression bien appuyée : « là où l’acteur meurt ». Le fait est simple : toujours prévoir où passer ses nuits (et ses jours) avant de faire le voyage ce via des réservations en ligne, via jovago.com, soit auprès d’amis ou de la famille. A moins d’être un solitaire ou de courir le risque de devenir un « nanga-boko », c’est une option qu’on ne prend jamais à la légère chez les Lions Indomptables.

Terminer en beauté avec « escorte »
Vu que voyager n’est pas seulement en avion ou voiture, la sortie ou la fin du trajet impose de se faire accompagner. Deux options se posent là aussi. La première : cheminer avec son ou ses voisins de voyage avec l’avantage de converser encore et encore et d’échanger enfin des contacts pour une probable suite de l’aventure… soit la deuxième option : appeler quelqu’un qui connait bien la région à visiter pour la suite de l’aventure.

Gaspar Ngono

Populaires cette semaine

To Top