Autres'sports

Volley-ball: Les Lions de retour, bilan 5 matches, 5 défaites!

les-Lions-du-volley-ball

Après une Coupe du Monde foireuse avec cinq défaites, en autant de rencontres en Pologne (face à l’Australie, le Venezuela, l’Argentine, la Pologne et la Serbie), l’équipe nationale de Volley-ball Messieurs est de retour au pays. La délégation composée des joueurs et encadreurs est arrivée hier en fin de soirée à Yaoundé via l’aéroport international de Nsimalen. Occasion pour le président de la Fédération, Serges Abouem de tirer les leçons de cette débâcle plutôt surprenante.

« Nous revenons avec beaucoup de regret. Cette compétition était à notre portée, nous avions les moyens d’aller très loin. Mais malheureusement, il se trouve que nous avons une fois de plus péché au niveau de la concentration, nous avons pêché au niveau du comportement professionnel sur le terrain et puis, là, c’est l’inattendu, nous avons péché au niveau technique, là, ça ne pardonne pas et les résultats ont été ce que nous avons vu », a indiqué le Président de la Feca-volley à nos confrères de Radio Tiemeni Siantou. A l’en croire, toutes les dispositions avaient pourtant été prises pour que les lions fassent bonne figure à cette compétition. « En termes de qualité de préparation, on n’a jamais vu ça dans ce pays. Maintenant, vous pouvez bien vous préparer, on peut vous donner tous les moyens mais les résultats ne suivent pas », reconnait-il.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Réorganiser le Volley-ball.

La Fédération préfère rapidement tourner cette mauvaise page et se concentrer sur l’avenir plutôt chargé. « L’année prochaine sera une année très faste, nous avons les Jeux africains qu’il faut préparer, la Coupe d’Afrique des Nations, les jeux olympiques, donc, il y aura beaucoup à faire. Nous sommes concentrés sur les objectifs que nous devons atteindre à savoir réorganiser le Volley-ball dans le long terme. » Explique le président de la Feca-volley.

Mais avant, les dispositions ont été prises pour que les dames, bientôt engagées en Coupe du Monde en Italie à la fin du mois de septembre, ne connaissent pas la même déconvenue. « Je voudrai vous dire que l’équipe des filles s’entraine. Au moment où je vous parle, elle est arrivée en Pologne où elle va disputer un grand tournoi pour que les filles continuent à s’imprégner du haut niveau, pour qu’elles puissent laisser cet amateurisme que nous décrions beaucoup, pour qu’elles puissent, au moment venu, être aptes sur le terrain. Vous savez, ce n’est pas une poule facile avec le Brésil et la Serbie. Ce ne sera pas facile, pour la plupart des joueuses qui sont à leur première participation, nous osons croire que la qualité du stage qu’elles ont eu à faire leur a permis de surmonter ces écueils », a ajouté Serges Abouem qui pense par ailleurs qu’il faut être patient, vu le retard que le Cameroun accuse sur le plan infrastructurel.

Wiliam Tchango, Cameroon-Info.Net

Populaires cette semaine

To Top