Football

Volker Finke  justifie la convocation de Chedjou

Volker-Finke-Cameroun

D’après le technicien allemand Volker Finke, le retour du défenseur de Galatasaray était indispensable à un moment où la défense centrale des lions indomptables fait face à plusieurs incertitudes.

La convocation d’Aurélien Chedjou, défenseur camerounais de Galatasaray, club turc avait suscité l’indignation de plusieurs supporters des Lions Indomptables qui l’avaient rangé parmi les fauteurs de trouble lors de la Coupe du Monde Brésil 2014. Beaucoup craignaient surtout que le retour de l’ancien lillois ne vienne casser la bonne dynamique observée dans la défense camerounaise tout au long des éliminatoires.

Seulement, le sélectionneur des Lions Indomptables, Volker Finke ne voit pas les choses de la même façon. Pour lui, le retour du défenseur camerounais, en grande forme dans son club était plus qu’indispensable dans un contexte marqué par de nombreuses incertitudes au sein de sa charnière centrale.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Avec la situation dans l’axe central, j’avais des soucis. Je suis en contact et je communique beaucoup avec Joël Matip et c’est vraiment impossible. Il a subi une petite opération avec la fissure, une fracture au pied. Il ne s’est pas encore rétabli et c’est impossible qu’il joue la CAN avec nous. C’est un peu la même chose avec le genou de Nicolas Nkoulou, qui est un tout petit peu incertain. Il faut toujours travailler avec la prévention avec ce genou. Pour une compétition où il y a des matches tous les trois jours, ça va être difficile… Le carton rouge totalement injuste concédé par Stéphane Mbia nous pose problème. Ça a été une erreur grave de l’arbitrage et il a été difficile de faire une réclamation. » A expliqué le technicien allemand en conférence de presse ce mardi 06 janvier 2015 à Yaoundé.

Pour Volker Finke, il n’est pas question de parler des bannis. « Chaque joueur doit avoir une deuxième chance de pouvoir s’expliquer un peu. Chaque joueur qui a passé six mois loin de l’équipe nationale mais avec de bonnes performances  en club a la possibilité de revenir », assure le technicien allemand qui, sur ce point ne semble pas d’accord avec Joseph Owona, président du Comité de Normalisation qui voulait écarter définitivement de la tanière tous les joueurs ayant été de près ou de loin impliqués dans le désordre observé dans l’équipe camerounaise pendant la dernière Coupe du Monde.

Wiliam Tchango

Populaires cette semaine

To Top