Features

Voici l’ère Tombi À Roko à la Fécafoot

Fécafoot-Tombi-A-Roko-Sidiki-décisions

Le nouveau président a pris officiellement les rênes de la fédération camerounaise de football mercredi, marquant la fin de la normalisation. Depuis le 30 septembre 2015, le Comité de normalisation n’existe plus. Tombi à Roko, élu lundi dernier après un interminable processus électoral, a officiellement pris fonction, au cours d’une cérémonie aux allures de fête populaire.

Les locaux, plutôt exigus, ne pouvaient pas contenir les parents, proches et amis du nouveau président de la Fécafoot. Sans parler des médias. Beaucoup sont venus de loin, de très loin même. Quelques chanceux ont pu accéder à la salle de conférence, où le Pr Joseph Owona, président du Comité de normalisation, a transmis tous les documents à Tombi à Roko. Entre autres, les différents documents administratifs, les statuts généraux, les lois et code disciplinaire, bref tout ce à quoi le Comité s’est attelé pendant deux ans. Et Joseph Owona n’en est pas peu fier, lui qui n’hésite pas à qualifier l’ensemble des textes relus et adoptés le 5 août dernier, de « véritable constitution du football au Cameroun ». D’ailleurs, poursuit-il, d’autres pays entendent calquer leurs textes sur ceux-là.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Entre autres héritages, les contrats avec certains partenaires ou encore le dossier de la construction du siège de la Fécafoot à Warda qui devrait connaître un coup d’accélérateur dans les prochains mois. Mais ce projet n’est qu’un des nombreux qui attendent le nouveau président et son Comité exécutif.

Populaires cette semaine

To Top