Features

Visite du chef de l’Etat Paul Biya a Douala – une occasion pour embellir la ville ?

Paul Biya-Vacances-Chantal-Biya-Geneve

Alors que la visite de Son Excellence Paul Biya est annoncée d’ici quelques jours, les différents quartiers, artères et rues de la capitale économique revêtent de nouveaux vêtements.

Depuis l’annonce de la visite officielle du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya dans la capitale économique, rien n’est plus comme à l’accoutumée. De nombreux travaux sont effectués sur de nombreux axes au détriment des populations. Embouteillages, bouchons et de longues files d’attente, pour ne citer que ceux-là, font désormais partie du quotidien des habitants de cette Région. C’est ainsi que, sur l’axe «Ndokotti- Nyalla», aux lieux dits «Total Logbaba», «Jardin», s’activent de nombreuses manœuvres pour les nids de poules qui se trouvent à cet endroit. Le même scénario est perceptible sur l’axe «Km5- deux églises»; précisément au passage niveau de l’entreprise Camrail, où la circulation a été perturbée pendant plusieurs jours pour des raisons de travaux. Plus loin, du côté l’axe qui relie le quartier «Village» à «Bonanjo», c’est la grande mue.

Entre le curage des caniveaux, des coups de peintures et des réfections sur la route, voilà à quel cinéma sont confrontées les populations de la capitale économique depuis l’annonce de l’arrivée du Chef de l’Etat à Douala. Pourtant, ils sont nombreux les camerounais qui se posent encore des questions sur les raisons de cet état de chose. Que ce soit à bord d’un taxi, ou encore dans les rues et les artères de la ville, les populations veulent comprendre pourquoi l’arrivée du Chef de l’Etat fait paniquer autant les autorités. Quant on sait que, durant de longues années, la ville de Douala connait une insalubrité grandissante. Même pendant le double scrutin du 30 septembre 2013, aucun effort n’a été fait dans ce sens pour le bien des populations. Aujourd’hui, l’arrivée du Chef de l’Etat à Douala fait bouger tout le monde.

«C’est ignoble de voir autant de personnes s’activer pourtant, le Cameroun est confronté à de nombreux autres problèmes qui affectent les populations», lance un passager dans un taxi.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cependant, nous sommes allés à la rencontre des Camerounais du côté de l’axe Ndokoti-Nyalla pour avoir leur avis sur cette situation. Ils sont nombreux qui ont exprimé leur mécontentement face cette attitude dérisoire. «C’est de la comédie que nous voyons là. Pourquoi, c’est à chaque jours, qu’on annonce l’arrivée du Président de la République que les gens s’activent à rendre la ville belle? Nous avons des problèmes plus importants que ce qui se passe là. Il faut que le Gouvernement arrête de se moquer des pauvres Camerounais que nous sommes. Pourquoi l’on veut cacher la réalité au Chef de l’Etat?», S’interroge Martin, Débrouillard. Anne- Laure est call-boxeuse. «Depuis quelques jours, je vois seulement les gens qui finissent les travaux ici. La circulation est perturbée. Quand on pose la question de savoir ce qui se passe, on nous fait comprendre que c’est le Président de la République qui est annoncé pour une visite», pourvoit-elle. Avant de poursuivre: «A mon avis, cela démontre à quel point les choses se font au Cameroun. Le Président de la République lui-même doit être capable de faire des visites inopinées dans les différentes régions pour voir comment les populations souffrent. On va faire croire que tout va bien, alors que la réalité est toute autre. Les Camerounais souffrent trop et quand je vois ce qui se passe là, je dis que nous ne sommes pas prêts à sortir de l’auberge».

Toutefois, les mêmes réactions ont été notées du côté de «PK 5» et l’axe «Village» «Bonanjo». «Nous avons fait de nombreuses années avec cette mauvaise route. Le passage à niveau de PK 5 a fait de nombreux morts, sans qu’aucune autorité ne lève le petit doigt. Pour circuler, il fallait être patient pour ne pas se retrouver dans un trou. A cause de ce tronçon, il y a de nombreux accident. Parce qu’on annonce l’arrivée du Président de la République, c’est de l’émulation dans tous les coins de la capitale économique», soutient une élite de ce quartier.

Aurore Plus

Populaires cette semaine

To Top