Depuis l’attaque spectaculaire de la caserne du Bataillon d’intervention rapide (Bir) à Kolofata dans la matinée du lundi 12 janvier 2015 et qui s’est soldée par la déculottée des assaillants,ils sont nombreux, du moins ceux qui n’ont pas été tués qui sont faits prisonniers. Ces assaillants sont constitués essentiellement des jeunes.Une vidéo qui en dit long.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Via Hugues Seumo