Actu'Vidéo

[Vidéo] Crimes rituels a Yaoundé : deux corps de femmes découverts sans utérus à Nkolbisson

Des corps non identifiés de dames ont été retrouvés mardi dans l’arrondissement de Yaoundé VII. Un linceul de fortune recouvre une partie de la dépouille. Le corps de cette dame, sexagénaire, est étalé dans un champ entre des tiges de manioc au lieu-dit Nkol So’o au quartier Nkolbisson. Elle n’a pas encore été identifiée. La police a reçu le signalement à l’aube hier. D’après des riverains, elle serait commerçante au marché Mokolo, spécialisée dans la vente de bâtons de manioc. Sur le site, une trentaine de badauds filment avec leurs téléphones.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le commissaire et les éléments du Commissariat du 12e arrondissement à Nkolbisson sont sur les lieux. Son téléphone portable n’arrête pas de crépiter. Il n’a pas encore trouvé de solution qu’on signale un autre cadavre. Une autre dame. La trentaine. Elle aussi non-identifiée. Son corps a été découvert dans un étang au lieu dit gendarmerie. De sources policières, pas de signe apparent de violence sur ces corps. Dans cette commune de Yaoundé VII, quatre cadavres de dames trentenaires ou quadragénaires ont été retrouvés en trois semaines. Avant, « un corps a été découvert dans les champs de l’Irad. Une semaine avant, une dame bien connue au carrefour Nkolbisson a été retrouvée morte. Nous confirmons donc quatre corps », explique le sous-préfet de Yaoundé VII, Augustin Alain Ndongo Mbang. Toujours d’après lui, un bouclage a été effectué « très tôt samedi et nous avons prescrit l’infiltration dans les milieux des motos-taxis. Nous marquons un intérêt au respect des heures de fermeture des débits de boisson », précise-t-il. Des enquêtes sont ouvertes par la Direction régionale de la police judiciaire pour le Centre.

Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top