Actu'Vidéo

[ Video ] Aboubakar Shekau refait surface et défie Idriss Deby et Buhari

Boko-Haram-Amadou Ali-Kolofata- Shekau

Le leader du Boko Haram a réapparu dans un nouvel enregistrement audio publié ce dimanche 16 Août 2015. Aboubakar Shekau, a démenti avoir été tué ou remplacé par un autre à la tête du groupe islamiste nigérian, Boko Haram, dans un message audio diffusé ce 16 Aout 2015.

Dans son message de huit minutes diffusé sur les réseaux sociaux en haoussa, Shekau s’inscrit en faux contre les récentes déclarations du président tchadien Idriss Deby affirmant que Boko Haram était « décapité » et que son chef avait été remplacé par Mahamat Daoud.

Le président tchadien qui avait indiqué que Boko Haram avait été « décapité » et le leader remplacé, a été traité de « tyran » et « hypocrite » par Shekau dans son enregistrement. « Ce prétentieux, un menteur – je parle de Buhari, qui a pris les armes pour nous écraser en trois mois. Toi Buhari, pourquoi n’as-tu pas plutôt dit en trois ans ? », s’en prend t-il au président nigérian. « Avec certitude » et « par la grâce d’Allah », Aboubakar Sehkau dit qu’ils vont combattre Buhari jusqu’à ce qu’ils instaurent la loi d’Allah « partout sur terre ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

 « On peut lire en effet partout sur les médias mondiaux des infidèles que je suis mort, ou que je suis malade et incapable d’agir et que j’ai perdu mon influence dans les affaires religieuses », dit-il dans cet enregistrement. Se vantant d’être encore vivant, Shekau rend grâce à Dieu. « Toute ma gratitude à Allah car grâce à lui, je n’ai pas disparu. Je suis toujours vivant et je ne suis pas mort. Et je ne mourrai pas avant que mon heure soit arrivée, au bon vouloir d’Allah », dit-il.

Dans le message diffusé dimanche, Shekau parle pour la première fois de lui-même comme étant le « chef de la branche ouest-africaine » de l’Etat Islamique et rend hommage au chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, qu’il appelle le « calife des musulmans ». Ce message de Shekau arrive au lendemain de la publication du journaliste nigérian, Ahmad Salkida, qui avait démenti les déclarations d’Idriss Deby sur un nouveau leader de la secte Boko Haram.

Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top