Features

Réaction du camp Ping après le verdict de la Cour constitutionnelle

gabon-jean-ping-Cour-constitutionnelle

Tard dans la nuit du vendredi 23 septembre 2016, la Cour constitutionnelle a revu à la baisse le score de Jean Ping. Il a été déclaré perdant avec seulement 47, 24 % contre 50, 66 % pour le vainqueur Ali Bongo.

La défaite est plus amère. Dans un premier temps, la Commission électorale avait déclaré le 31 août 2016, que le candidat Jean Ping avait perdu la présidentielle avec 48, 23% des voix contre 49, 80% pour le candidat Ali Bongo. Tard dans la nuit du vendredi 23 septembre 2016, la Cour constitutionnelle a revu à la baisse le score de Jean Ping. Il a été déclaré perdant avec seulement 47, 24 % contre 50, 66 % pour le vainqueur Ali Bongo.  Ce dernier a immédiatement fait un discours pour dire sa satisfaction et appeler ses adversaires au dialogue.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Par contre, dans le camp du leader de l’opposition, l’on a immédiatement rejeté le verdict de la Cour constitutionnelle. «Monsieur Jean Ping rejette ce verdict. Le peuple gabonais a élu Monsieur Jean Ping, la Cour constitutionnelle a nommé Monsieur Ali Bongo. Pour le reste, nous attendons de voir» a ainsi réagi ce samedi matin sur les antennes de la radio BBC, Maître Jean Remy Bantsantsa, avocat de Jean Ping.

Dans l’élément audio suivant, le conseil du leader de l’opposition revient également sur l’affaire des PV falsifiés qu’aurait présenté son client à la Cour constitutionnelle:

Adeline ATANGANA

 

Populaires cette semaine

To Top