Economie

Vamoulké inculpé pour détournement de deniers publics

crtv-nord-Bernard Alphonse Libot

Les faits lui ont été signifiés mardi 17 février 2015 par la juge d`instruction Annie Bahonoui du Tribunal criminel spécial (Tcs). Il répondra des faits de détournement de près de 1 milliard de Fcfa en coaction avec l`ex directeur général de la Crtv le Pr. Gervais Mendo Zé.

Attendu depuis plus de 03 semaines déjà dans les bureaux du juge d`instruction Annie Sorelle Bahonoui, Amadou Vamoulké, directeur général de la Crtv, n`a pu déferrer à la convocation de cette dernière que ce 17 février 2015 vers 10h. 02 semaines plutôt, il n`avait pu répondre à ladite convocation en raison de ce que, la juge était déjà occupée par le Pr. Gervais Mendo Zé qui y venait pour le début de ses auditions. La date du 10 février qui avait été avancée après celle-là, n`avait pas non plus convenu, compte-tenu du fait que, tous les magistrats du TCS avaient été conviés aux vœux à la Cour suprême. C`est donc hier, qu`il a pu déférer à la convocation de la juge.

2h lui ont suffi pour signifier au nouvel arrivant son inculpation pour détournement de deniers publics en coaction avec l`ex directeur général de la Crtv, le Pr. Gervais Mendo Ze. Il est pourtant parti libre de tout mouvement aux environs de 12h, ce qui signifie qu`il comparaîtra libre dans cette affaire.

Selon des indiscrétions, l`on n`est pas encore vraiment fixé sur les faits qui lui sont reprochés. Si certaines personnes l`associent à dame Antoinette Essomba, ex directrice de Marketing and communication agency (Cmca) dans l`affaire de régie publicitaire de la Crtv, d`autres parlent plutôt de l`affaire de redevances audiovisuelles, où il serait mêlé avec le père d`Assimba. Quoiqu`il en soit, Amadou Vamoulké est inculpé pour détournement de deniers publics en coaction de près d`un milliard de Fcfa.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Des faits peu clairs…

Pour en revenir aux origines de l`affaire, l`intérêt que le Tribunal criminel spécial (Tcs) porte au directeur général de la Crtv ne date pas d`hier. Elle remonte au temps de l`audition de dame Antoinette Essomba par les fins limiers du Tcs. Cette dernière avait déjà intéressé les services du président Yap Abdou, au point qu`elle avait été placée sous mandat à la prison de Kondengui. Selon nos sources, Antoinette Essomba est réputée avoir joué quelque rôle éminent dans la tenue de la comptabilité de l`Office. Il était question, au moment de son inculpation, qu`elle réponde du détournement d`environ 226 millions Fcfa.

Selon toute vraisemblance, elle se serait montrée généreusement coopérative avec les éléments de la Justice en charge du dossier au Tcs, laissant échapper de précieuses confidences sur les, «mœurs managériales» de la Crtv sous Amadou Vamoulké. Ce qui a conforté le Tcs dans sa démarche, forts des multiples audits dont la Crtv a fait l`objet depuis l`arrivée d`un nouveau dirigeant à sa tête. Toujours est-il que le processus déjà enclenché permettra d`aboutir après les auditions et les confrontations, à une requalification des chefs d`accusation pour le renvoi devant le Tcs pour un prêt en bonne et due forme, ou tout simplement à un abandon des charges.

Camerounlink

Populaires cette semaine

To Top