Autres'sports

US Open : Serena Williams chute face à Pliskova et perd sa place de n°1 mondiale

l-americaine-serena-williams-face-a-la-tcheque-karolina-pliskova-en-demi-finales-de-l-us-open-le-8-s

Coup de tonnerre à Flushing Meadows jeudi 8 septembre. A la surprise générale Serena Williams s’est inclinée face à la Tchèque Karolina Pliskova, 11e mondiale, 6-2, 7-6 (7/5) en demi-finale de l’ US Open. Contre une adversaire a priori largement à sa portée, l’Américaine était déjà annoncée en finale pour remporter son 23e titre du Grand Chelem et dépasser le record de 22 titres majeurs détenu par Steffi Graf.

Karolina Pliskova, qui disputait à 24 ans sa première demi-finale à ce niveau, a étouffé la sextuple lauréate de l’épreuve avec son puissant service (7 aces, 84 % de points gagnés sur son premier service). De son côté, Serena Williams a semblé souffrir physiquement de la chaleur commettant 31 fautes directes et six doubles fautes dont la dernière sur la balle de match. Comme un symbole.

« Les records, elle les battra de toute façon »

Après sa défaite, la cadette des sœurs Williams a révélé qu’elle était blessée au genou gauche depuis plusieurs jours : « Je ne pouvais pas me déplacer comme je le voulais. Quand tu es blessée, tu penses à d’autres choses, alors que tu devrais juste penser à jouer, tu devrais te concentrer sur tes coups. J’avais l’esprit un peu ailleurs. »

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La finale attendue entre la n° 1 mondiale et la n° 2 mondiale, Angelique Kerber, n’aura donc pas lieu. L’Allemande n’aura pas eu besoin de vaincre sa rivale pour lui ravir la place de n° 1, puisque la défaite de Serena Williams la propulse au sommet de la hiérarchie mondiale.

L’Américaine a occupé la première place du classement WTA pendant 309 semaines, dont 186 consécutives, la période la plus longue sans discontinuité pour une n° 1 mondial à égalité avec Steffi Graf. L’an dernier, dans son tournoi favori, elle avait été éliminée en demi-finale par l’Italienne Roberta Vinci, qui l’avait alors privée du Grand Chelem calendaire.

Son entraîneur, Patrick Mouratoglou, ne s’inquiète pas pour l’avenir de sa joueuse âgée aujourd’hui de 34 ans : « Les records, elle les battra de toute façon, elle n’est pas obsédée par cela. » En conférence de presse, Serena Williams n’a toutefois pas voulu commenter la perte de la place de n° 1 mondiale : « Je ne parle pas de la première place mondiale, merci. »

Iris Chartreau

Populaires cette semaine

To Top