Actu'Vidéo

Universités camerounaises: Environ quatre millions de F pour Internet

Universités-DSCHANG

Ce Fonds spécial des Télécommunications mis à disposition par le Premier ministre, chef du gouvernement va permettre de généraliser les TIC dans les institutions d’Etat. Dans cette nouvelle orientation universitaire, le ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup) envisage de revoir sa gouvernance numérique.

A cet effet, un Fonds spécial des télécommunications d’un montant de 394,568 millions de F vient d’être mis à la disposition de ce département ministériel par le Premier ministre, chef du gouvernement. Ces fonds, destinés à la modernisation des infrastructures, concernent l’acquisition d’une bande passante Internet minimale nécessaire à la généralisation de l’usage des Tic dans les universités. C’est l’une des résolutions phares de la deuxième session au titre de l’année 2015 de la Commission de coordination universitaire, tenue le jeudi 30 avril dernier à Yaoundé. Pendant plus de dix heures d’échanges, les membres de cette commission ont planché sur plusieurs points dans l’optique d’améliorer la gestion des universités d’Etat.

A l’ordre du jour des travaux présidés par le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), le Pr. Jacques Fame Ndongo, Chancelier des Ordres académiques : la délivrance systématique des diplômes dans les universités d’Etat et privées, la reconversion des enseignants de rang magistral retraités en tant qu’enseignants sous-contrat dans les universités d’Etat avec présentation d’un contrat-type. Il a été aussi question d’étudier la situation des nouveaux programmes Masters et de doctorats professionnels introduits à l’Université de Yaoundé II Soa et autres institutions universitaires Etatiques, la mise en place des outils informatiques pour la consolidation du système LMD et la gestion académique des étudiants dans les universités d’Etat.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Au cours des échanges, les membres de ladite commission se sont aussi mis d’accord sur  l’accentuation de la professionnalisation des enseignements en vue de l’arrimage de l’Université au Document de stratégie pour la croissance et l’emploi, comme l’a prescrit le chef de l’Etat, Paul Biya. Quant à la délivrance des diplômes, le Minesup a rassuré que celle-ci sera généralisée et systématisée. Pour ce qui est du remplacement des enseignants de rang magistral retraités, un appel  à candidature sera lancé au cours de cette année. Les enseignants sélectionnés bénéficieront d’un contrat les liant à une université ayant sollicité leurs services académiques ou de recherche. Et pour s’arrimer à l’espace académique planétaire, le Minesup rassure sur la continuité de l’assurance-qualité dans le système universitaire camerounais.

Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG

Populaires cette semaine

To Top