Actu'Décalée

Université Siantou : Un Chef traditionnel de l’’Ouest soutient une licence Professionnelle

Bandoubo-Ouest Cameroun-Camer24

Une série de soutenance des mémoires pour le compte des licences professionnelles vient de s’achever le week-end dernier à l’Université Siantou. Le campus de l’Université Siantou situé à Mvog-Mbi sis au carrefour Coron, qui a abrité la série de soutenance de mémoire en vue de l’obtention de la licence professionnelle les 6 et 7 novembre dernier, aura également réussi l’inédit. D’après André Leudjeu, Responsable des Affaires académiques : « Environ 650 étudiants sont programmés pendant ce week-end. »

Cette soutenance se fait sous la tutelle académique de l’Université de Dschang dans 12 spécialités : Fabrication mécanique, Maintenance du système informatique, Maintenance du système automobile, Ingénierie du système informatique et réseaux, Ingénierie électrique, Ingénierie de télécommunication et des réseaux mobiles, Construction bois, Bâtiment, Travaux Publics, Administration et sécurité réseaux, Automatisme informatique et industriel, Génie-logiciel et des bases des données, Finances- Comptabilité, Audit-Contrôle de gestion. Cependant, en Ressources Humaines, Gestions logistique et transport, Banque, Marketing des entreprises hôtelières et touristiques, les examens se font sous la tutelle  académique de l’Université de Yaoundé 2. Faut-il le rappeler, la tutelle signifie que c’est cette Université qui délivre le diplôme.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le village Bandoubo de Bassamba honoré
Sa Majesté Tankoua IV, Chef traditionnel du village Bandoubo dans l’Arrondissement de Bassamba, département du Ndé, ayant accédé au trône en 2002 à l’âge de 11 ans, faisait partie des soutenants du 07 novembre 2015 en Ingénierie électrique. Face à un Jury présidé par un « allemand » comme disent les étudiants, puisque très pointilleux, en la personne du Docteur Ingénieur Ngos de l’Université de Dschang, dont les membres étaient les Ingénieurs Francis Ndjatcha  et Siméon Tchouate, enseignant émérite qui fut parmi les premiers enseignants noirs de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé. Comme dit ce proverbe africain : « La persévérance est un talisman pour la vie,» Sa Majesté Rodrigue Tankoua IV a soutenu avec brio et a pu obtenir de ce Jury redoutable et redouté, la mention « Très bien » qui fut d’ailleurs la 1ère depuis le matin de ce jour-là.

Ayant oublié pendant plus d’une décennie qu’il est Chef pour les études, les Bandoubo en général, et son Représentant à Yaoundé qui assure la régence depuis 13 ans, Mbeu Kwebou Fandja Léonard, a exprimé sa joie en ces termes : «Le parcours a été parsemé d’embuches, car le chemin a été long et pénible aussi bien pour le Chef que pour nous, et nous ne pouvons que lui dire merci pour avoir honoré sa communauté par cette mention, fruit des efforts inlassables qu’il n’a cessé de faire et des sacrifices consentis au cours de son cursus pour un aboutissement heureux. » Une étape importante vient d’être franchie et l’on est en droit de se poser la question de savoir si les élites du village Bandoubo de Bassamba pourront permettre au jeune Chef de « s’exprimer », professionnellement parlant, non loin de son village dont il est l’auxiliaire de l’Administration.

© Correspondance de : G.G. Ngatchou pour Camer.be

Populaires cette semaine

To Top