L’armée nigériane affirme avoir découvert un atelier de fabrication de bombes appartenant à Boko Haram dans le nord-est du pays, à Buni Yadi.

Les militants islamistes de Boko Haram avaient pris la ville en août, mais l’armée l’a reprise samedi. Un porte-parole du ministère de la défense a déclaré que des gilets-suicide et des engins explosifs improvisés, souvent utilisés dans les attentats-suicides, avaient été découverts.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’atelier se trouverait à l’intérieur d’un bâtiment appartenant à une entreprise d’engrais. Boko Haram a régulièrement utilisé les attentats suicides depuis six ans dans le nord du Nigeria.


© Source : BBC Afrique