Features

Une stratégie nationale de la décentralisation en chantier

Rene-sadi-gouverneurs-décentralisation-Yaoundé

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation affirme qu’elle est en cours d’élaboration, à un an du transfert effectif de compétences aux CTD.

Le Cameroun verra-t-il effectivement la décentralisation mise en œuvre en 2015 comme prévu dans l’agenda du gouvernement? A cette question, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd) René Sadi a donné deux réponses lors de la tenue, le jeudi 24 juillet 2014, de la première session ordinaire annuelle du Conseil national de la décentralisation. René Sadi a indiqué au Premier ministre, Philémon Yang, que le département ministériel qu’il dirige est en train d’élaborer une stratégie nationale de la décentralisation.

En attendant cette stratégie, le Minatd affirme avoir bouclé un rapport sur l’état de la décentralisation et le fonctionnement des services locaux sur les exercices 2011, 2012 et 2013, qui sera d’abord soumis «à la très haute attention du président de la République» avant d’être connu des autorités ministérielles, des magistrats municipaux sur les forces et les faiblesses du transfert des ressources et des compétences aux Collectivités territoriales décentralisées (CTD) au Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

–> Le Cameroun verra-t-il effectivement la décentralisation mise en œuvre en 2015 comme prévu dans l’agenda du gouvernement? A cette question, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd) René Sadi a donné deux réponses lors de la tenue, le jeudi 24 juillet 2014, de la première session ordinaire annuelle du Conseil national de la décentralisation. René Sadi a indiqué au Premier ministre, Philémon Yang, que le département ministériel qu’il dirige est en train d’élaborer une stratégie nationale de la décentralisation.

En attendant cette stratégie, le Minatd affirme avoir bouclé un rapport sur l’état de la décentralisation et le fonctionnement des services locaux sur les exercices 2011, 2012 et 2013, qui sera d’abord soumis «à la très haute attention du président de la République» avant d’être connu des autorités ministérielles, des magistrats municipaux sur les forces et les faiblesses du transfert des ressources et des compétences aux Collectivités territoriales décentralisées (CTD) au Cameroun.

Journalducameroun.com

Populaires cette semaine

To Top