Features

Une saisie de poulets congelés divise

poulets-congelés

Une altercation entre des éléments de la gendarmerie et des vendeurs a eu lieu samedi dernier au marché Mvog-Mbi. La matinée de samedi dernier a été particulièrement mouvementée au marché Mvog-Mbi à Yaoundé, allant jusqu’à paralyser la circulation sur la voie qui mène au quartier Mvog Atangana Mballa.

Pendant près d’une heure, les vendeurs de poulets congelés et des hommes en tenue se sont livrés à une bagarre sans merci au niveau de la poissonnerie Congelcam. Et pour cause, une descente des éléments des forces de l’ordre pour la saisie de poulets congelés importés et interdits de vente sur le territoire national.

Selon un marchand, témoin de la scène, les vendeurs de poulets congelés surpris par des hommes en tenues qu’accompagnaient de « gros bras » ont refusé d’obtempérer. « Les commerçants en question ont refusé que les gendarmes prennent leurs marchandises. Ils ont donc engagé un combat contre ces agents. Ce  qui a entraîné la furie de la foule. Un des agents s’est retrouvé avec des vêtements et chaussures en lambeaux », confie le vendeur.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Deux agents ont été blessés et quatre vendeurs appréhendés puis conduits au poste de police du marché. Selon un agent de la police, « la vente de poulets congelés a été interdite par le gouvernement afin de promouvoir les nationaux. Parce qu’on ne peut pas avoir beaucoup de fermes et de poulaillers ici et continuer à importer les poulets qui ne sont pas de bonne qualité », a-t-il conclu. La décision n° 0028 du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia) du 16 mars 2006 interdit en effet des importations de poulets congelés.

Populaires cette semaine

To Top