Features

Une nouvelle force armée multinationale pour lutter contre Boko Haram

France-force-armée-multinationale-boko-haram

Les voies et moyens à mettre sur pied pour venir à bout de Boko Haram

A l’issue d’un sommet sous régional tenu Mardi à Niamey au Niger, les Etats limitrophes du Nigeria se sont engagés auprès de ce pays pour combattre la secte islamiste Boko Haram.

Après le sommet de Paris en France tenu en mai 2014 et celui de début septembre au Nigéria, les gouvernants du Nigeria, du Tchad, du Bénin, du Cameroun et du Niger, se sont retrouvés Mardi 7 Octobre 2014 à Niamey, la capitale du Niger pour poursuivre leur réflexion sur les voies et moyens à mettre sur pied pour venir à bout de Boko Haram, la secte islamiste nigérian dont les actes terroristes se multiplient dans la sous-région d’Afrique centrale, notamment au Nigéria et dans la partie septentrionale du Cameroun.

A l’issues des débats, les chefs d’Etat Mahamadou Issoufou du Niger, Goodluck Jonathan du Nigeria, Idriss Déby du Tchad, Thomas Boni Yayi du Bénin et le ministre de la défense du Cameroun Edgar Alain Mebe Ngo’o ont décidé de la mutualisation des efforts pour lutter contre Boko Haram. Dans le nouveau déploiement, la synergie sera le maître mot. Ainsi, avant la fin du mois de novembre 2014, tous les cinq pays concernés vont déployer à leurs frontières, les différents bataillons dédiés au combat. 700 soldats issus des pays limitrophes au Nigeria composeront la nouvelle force armée multinationale. Le Bénin, invité spécial à cette rencontre, va lui aussi déverser ses soldats sur la frontière avec le Nigeria.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les pays membres de la Commission du Bassin du Lac tchad (CBLT) et le Bénin pensent qu’il faut une réponse commune et coordonnée au défi sécuritaire actuel lié notamment aux menaces que fait peser le groupe terroriste dans la sous région. «Rien ne sera plus comme avant. Nous serons conséquents avec nous-mêmes et mettrons en œuvre les décisions que nous venons de prendre à savoir mutualiser nos forces afin de faire face à cette nébuleuse terroriste» a déclaré Idriis Deby comme pour répondre à ceux qui doutent de l’efficacité de cette énième résolution dans la lutte contre la redoutable secte dont les attaques terroristes ont déjà fait plus de 10 mille morts.

© Adeline Atangana

Populaires cette semaine

To Top