Features

Une modernisation du secteur des Télécommunications s’impose

JEAN-PIERRE-BIYITI-BI-ESSAM-MINISTRE-DES-POSTES-ET-Télécommunications-Cobac

L’une des résolutions prises par le ministre Biyiti bi Essam, lors de l’ouverture de la conférence des responsables de son département, mercredi à Yaoundé.

De nombreux défis interpellent le ministère des Postes et Télécommunications. Jean Pierre  Biyiti bi Essam l’a déclaré, lors de l’ouverture de la conférence des responsables des services centraux et déconcentrés de son département ministériel qu’il a présidée mercredi. Cette réunion qui se tient à l’Ecole nationale supérieure des postes et télécommunications de Yaoundé, s’achève ce jeudi. Pour le Minpostel, lesdites assisses se tiennent dans un triple contexte. Le premier est marqué par l’élaboration concomitante des stratégies de développement de la poste et des télécommunications et des TIC à l’horizon 2020, le second par l’obligation du Cameroun d’honorer les engagements pris au niveau international en matière de migration de la radiodiffusion de l’analogie au numérique, et d’organisation des coupes des  nations de football 2016 et 2019. Il y a enfin, la modernisation du fonctionnement de l’Etat, avec l’introduction de nouveaux instruments de gestion des affaires publiques, du budget programme et autres.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il est donc urgent de trouver des solutions adéquates aux  préoccupations majeures de ce secteur. En priorité, l’amélioration de la couverture postale, le développement des infrastructures et aussi la sécurisation du cyberspace national.  Des attentes qui rejoignent les dires du délégué régional du Minpostel pour le Littoral. Mohamadou Bassirou parle de l’urgence du développement du réseau, de la régularisation du secteur postal. La ville de Douala étant une métropole économique et regorgeant de nombreux opérateurs, les enjeux demeurent importants. «  C’est à travers les hommes d’affaires  que les échanges financiers s’effectuent. L’activité y est donc la plus importante du pays », souligne le délégué.

Josy MAUGER

Populaires cette semaine

To Top