Features

Une femme retrouvée morte dans une auberge

Ngaoundéré-mort-corps-morgue

Les premiers éléments de l’enquête s’orientent vers son ex-mari. Le 20 février 2016, le corps sans vie de Fadimatou est retrouvé au quartier Baladji I non loin du Carrefour Gabriel. La découverte de la dépouille de la jeune fille de rue, âgée d’une vingtaine d’années aux environs de 04h du matin a été faite dans une chambre d’une auberge. Selon les témoignages recueillis, il s’agirait d’un assassinat orchestré par des hommes qui l’épiaient quelques instants avant sa disparition.

«Vers 20h, deux personnes armées de machettes sont venus à l’auberge. Ils ont cherché à voir ma copine mais comme elle n’était pas là, ils sont repartis. J’ai eu peur à sa place et c’est de cette manière que j’ai demandé à Fadimatou de ne pas dormir ici à l’auberge, mais elle ne m’a pas écouté.

J’avais raison puisque le matin on m’a appelé pour me dire qu’on a trouvé son corps dans la chambre. Tout porte donc à croire que c’est un coup monté contre elle», raconte Raïssa, une amie de la défunte. Sur les lieux, les sources proches de l’enquête, ont découvert un bout de papier sur lequel était noté un numéro de téléphone et le nom de la jeune fille.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Mais un appel vers ce numéro n’a pas permis d’entrer en contact avec qui que ce soit. Toutefois, le cousin de la défunte a fait la description physique d’un homme avec qui la jeune fille avait des antécédents conjugaux à Garoua. Selon lui, c’est le même homme qui est à l’origine de ce meurtre. «Elle a même fui Garoua à cause de lui. Et, j’ai appris récemment qu’il est à Ngaoundéré.

Je doute fort qu’il ne s’agirait pas de cet homme» raconte son cousin. Grâce à cette description, la police est parvenue à avoir une idée précise du commanditaire. Au moment où les enquêtes se poursuivent pour arrêter son exmari fortement soupçonné d’être l’auteur de ce crime crapuleux, le corps de Fadimatou a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Ngaoundéré.

© Source : L’Oeil Du Sahel

Populaires cette semaine

To Top