Features

Une centaine de combattants de Boko Haram tués par l’armée

Boko-Haram-Cameroun-Fotokol-Mora-terroristes

Dans un communiqué de presse diffusé au journal de 20 heures sur le poste national de la Cameroon Radio Television ce Lundi 08 Septembre 2014, Issa Tchiroma Bakary, Ministre de la Communication et porte parole du Gouvernement annonce la mort de près d’une centaine de combattants de la secte islamiste Boko Haram, à la suite d’une riposte de l’armée camerounaise. L’opération ayant abouti à ce bilan a eu lieu samedi, 06 septembre 2014 dans la localité Fotokol.

«Dans la journée du samedi 06 septembre 2014 aux environs de 13 heures, deux obus ont été tirés par le Groupe terroriste Boko Haram sur la localité de Fotokol en territoire camerounais dans la Région de l’Extrême Nord, immédiatement frontalière avec celle de Gambaru située en territoire nigérian. Aucune victime n’a été enregistrée côté camerounais à la suite de cette attaque. Nos forces de défense ont vigoureusement riposté par des tirs de mortier dirigés contre les positions tenues par les unités du groupe terroriste Boko Haram à l’origine de l’attaque. Le bilan de la riposte camerounaise fait état de plus d’une centaine de morts dans les rangs des agresseurs», annonce le Communiqué.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans la suite, Issa Tchiroma Bakary signale parmi les victimes de l’armée camerounaise, «deux personnes d’origine touareg qui ont été clairement identifiées», indique le porte-parole du Gouvernement. Selon le Ministre de la Communication, «la puissance de la riposte camerounaise à cette attaque a été telle que les terroristes de Boko Haram ont du reculer leur position à environ 7 kilomètres de la ville frontalière de Gambaru, à l’intérieur du territoire nigérian». Cette nouvelle riposte de l’armée camerounaise à Fotokol intervient moins d’une semaine après une récente réplique qui avait déjà fait près de 40 morts chez les membres de la secte nigériane.

«C’est une fois de plus le lieu de rendre un vibrant hommage à nos forces de défense et de sécurité qui, en infligeant un cinglant revers à cette horde d’agresseurs viennent encore de faire montre de leur professionnalisme, de leur bravoure, de leur engagement et de leur détermination de relever le défi de la préservation de notre intégrité territoriale, de la protection de nos populations, de leurs biens et tous ceux qui vivent à l’intérieur de nos frontières», a ajouté le Ministre de la Communication. Lequel n’a pas manqué de réaffirmer le soutien de la nation camerounaise toute entière à ces forces de défense et de sécurité et de les exhorter «à tenir le cap des combats face à cette organisation criminelle que tous ensemble nous vaincrons», conclue le Mincom.

Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top