C’est le vendredi 8 mai 2015 que la police a découvert le corps sans vie et lacéré de coups de couteaux de Chantal Beyala, une Camerounaise mariée à un Suisse.

La victime qui gisait dans un appartement à Bâle, en Suisse, avait le visage défiguré. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du drame. Les médias suisses n’ont pas donné d’amples informations sur les suspects. Mais, les soupçons seraient dorénavant dirigés vers l’homme qui a donné l’alerte, un autre Camerounais, de nationalité portugaise. Vers 11h30, vendredi dernier, cet homme dit avoir constaté des traces de sang dans un immeuble, menant à un appartement. En y entrant, a-t-il expliqué, il a trouvé le cadavre, puis donné l’alerte. Il est pour l’instant interrogé par la police.
camerounlink