Features

Une caméra thermique contre Ebola à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen

Une-caméra-thermique-contre-Ebola

Le ministre André Mama Fouda y a effectué une visite pour évaluer le fonctionnement de ce dispositif mis en place contre Ebola vendredi dernier.

Les passagers d’un vol en provenance de N’Djamena ont été reçus de façon inhabituelle vendredi dernier à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen. En effet, ils sont passés dès leur arrivée dans une salle aménagée pour le contrôle des voyageurs. Tout un dispositif a été mis en place à cet effet. Un box où passent tous les voyageurs, suivi par une caméra thermique qui permet d’enregistrer leur température. A quelques mètres, un écran plat transcrit les données filmées par la caméra thermique. Près de ce dispositif, un babillard sur lequel sont placardés des prototypes de sensibilisation sur le virus Ebola. Ce matériel a été acquis par le ministère de la Santé publique dans le cadre de la prévention contre la fièvre Ebola.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le personnel sanitaire affecté pour cette tâche est constitué pour le moment de 15 personnes. Ils sont agents de la police médicale et sont vêtus de blouses blanches, de masques et de gants afin d’éviter tout contact avec les passagers. Un local contenant deux lits a été également aménagé. Sur les lieux, le ministre de la Santé publique a pu jauger le dispositif mis en place. André Mama Fouda accompagné du secrétaire d’Etat, Alim Hayatou, s’est entretenu pendant plus d’une heure avec le personnel médical sur le fonctionnement des différents appareils. Selon Michel Pommeau, directeur associé des systèmes numériques de Eikonos Medical, « la caméra thermique permet d’enregistrer la photo du voyageur et d’avoir la température exacte de cette personne. Ce qui permet d’éviter à tout individu porteur du virus Ebola d’entrer dans le territoire. » André Mama Fouda a néanmoins tenu à préciser que toute personne faisant de la température n’est pas forcément sujette à la fièvre Ebola. Il sera question d’examiner le voyageur qui fait la fièvre pour en déterminer la cause.

© Assiatou NGAPOUT | Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top