Features

Cameroun/Nigéria: Selon Paul Biya «le Cameroun n’était pas une base arrière de Boko Haram»

Paul_Biya_et_Muhamadou_Buhari_Boko_Haram

Au cours de la conférence de presse donnée conjointement avec son homologue nigérian Muhammadu Buhari. Face aux journalistes, le chef de l’État camerounais s’est voulu clair en répondant à une question d’un journaliste nigérian qui voulait savoir si le Cameroun n’avait pas attendu «trop longtemps» pour coopérer avec le Nigéria dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«À aucun moment le Cameroun n’a été indifférent vis-à-vis de Boko Haram. C’est vrai, j’ai entendu pour la première fois cette idée, cette critique, dans une conférence européenne que le Cameroun servait de base arrière aux Boko Haram. Franchement, j’en étais surpris, je tombais des nues. Qu’est-ce qui peut nous rapprocher du Boko Haram ? L’idéologie ? L’intérêt financier ? La religion ? Je ne vois pas. L’Islam chez nous est orthodoxe. C’était une mauvaise information, nous avons toujours combattu le terrorisme et nous n’avons fait qu’amplifier cette action. Je crois que tout le monde voit aujourd’hui que le Cameroun est pleinement engagé aux côtés du Nigéria, du Tchad et du Niger dans ce combat qui est capital pour notre région. L’information était fausse, je tiens à la démentir aujourd’hui», a répondu Paul Biya.

Robert Ndonkou

 

Populaires cette semaine

To Top