Culture'Urbaine

Un technicien du Minpostel nous expose les avantages de la 3G

3G

Albert Kamga, expert en télécom et TIC, inspecteur chargé des questions techniques au ministère des Postes et Télécommunications. Concrètement, c’est quoi les avantages de la 3G ?

Chaque nouvelle génération s’apprécie en fonction de la quantité de données qu’on peut transmettre ou recevoir par unité de temps. D’où la notion de rapidité dont on parle le plus. C’est dire, par exemple, que si vous avez une photo de taille 5 méga octets, c’est-à-dire 40 Mégabits, dans les conditions optimales, il vous faudra en 2G environ 1 heure 30 pour la transférer alors que vous n’aurez besoin que de 20 secondes en 3G Bref, ce qui fait la différence quand on passe de la 2G à la 3G ou de la 3G à la 4G, c’est la rapidité avec laquelle on peut effectuer des opérations de transfert de données. Tout ceci laisse libre court à ceux qui sont imaginatifs, de mettre sur pied des applications ou services innovants. C’est pourquoi il y a d’ailleurs de plus en plus de jeunes milliardaires aujourd’hui, pour simplement avoir inventé une application Internet innovante. Laquelle ne peut s’utiliser qu’avec la 3 ou la 4G. Nos jeunes compatriotes ont aussi désormais l’occasion de développer leur génie et inventer des services rattachés à la 3G.

A quels types d’applications faites-vous allusion ?

Imaginez, par exemple, une application qui permet de voir la personne que vous appelez, tout en discutant avec elle. Il peut s’agir de votre médecin qui est hors de la ville voire du pays. Au lieu simplement de lui expliquer que vous avez de curieuses inflammations sur le bras par exemple, vous les lui montrez carrément via la caméra de votre téléphone. Il peut ainsi avoir une meilleure idée de la chose et vous prescrire des médicaments appropriés. Dans le même ordre d’idée, la 3G peut vous permettre d’accéder à temps réel à une application qui publie la liste des pharmacies de garde, leur localisation et même discuter avec le pharmacien sur la disponibilité du médicament qui vous intéresse, son prix et des alternatives. Vous pouvez même comparer les prix de loin, simplement à partir de votre téléphone, avant de vous déplacer. Quand vous débarquez aujourd’hui dans certains pays développés, dès l’aéroport, vous pouvez introduire dans votre téléphone l’adresse à laquelle vous souhaitez vous rendre et on vous indique l’itinéraire. Ce sont là les avantages de la 3G. Elle ouvre un champ de développement de services illimité. Pour le simple consommateur, la 3G offre cette capacité à faire des choses ou à avoir accès à tous types d’information, pratiquement en temps réel.

C’est donc dire qu’Internet à haut débit est assuré avec la 3 G…

Oui ! Avec la 3G, on peut avoir des débits de l’ordre de 2 mégabits par seconde pour un utilisateur seul. C’est dire que c’est un saut qualitatif important. En formule de base, la 2G offrait un débit maximum 9,6 kilobits par seconde. Avec la 3G, on est à 2 mégabits. C’est une multiplication par mille carrément. Concrètement, une photo que vous transmettiez en mille minutes, vous pouvez désormais l’envoyer en une minute. Et c’est pourquoi on peut créer de la richesse à partir de là. Sans un bon débit, les applications dont on a parlé plus haut ne fonctionneraient pas.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avec quels types de téléphones accède-t-on à la 3G ?

Ceux qui sont conçus pour la 3G. Parce que tous les appareils ne fonctionnement pas dans les mêmes bandes de fréquence. Si au départ, on n’a pas prévu que votre appareil fonctionne dans une bande, vous ne pouvez pas accéder au réseau 3G . Pour la vente, chaque téléphone est accompagné normalement des spécifications techniques indiquant les bandes qui peuvent y être utilisées. C’est vrai que beaucoup utilisent ici des téléphones de seconde main, mais il faut s’entourer au moment de l’acquisition d’un technicien qui peut éclairer le choix, si on ne peut le faire soi-même. En réalité, ce ne sont pas des expertises poussées. La preuve, même à la maison, nous avons de jeunes enfants qui arrivent aisément à faire la différence. Déjà que pour les téléphones neufs, tout est indiqué sur le carton d’emballage et sur la notice interne. Signalons aussi que la plupart des téléphones déjà en circulation chez nous sont compatibles 3G

Parlant des coûts, la 3G contribue-telle à la baisse des tarifs ?

Le modèle économique avec la 3G est différent de celui qu’on avait avec la 2G, où vous appelez, vous recevez et vous faites des sms, qui sont des services directement ouverts par l’opérateur. Maintenant, avec la 3G, la plupart des applications ou services auxquels vous accédez, sont fournis par des tiers. C’est vous-mêmes qui souscrivez à leur offre. Toute chose qui a un coût. Mais il faut savoir que vous pouvez avoir votre téléphone 3G mais vous vous contentez des services de base, sans plus. Maintenant, si vous souscrivez à un service de renseignements sur les hôpitaux ou des pharmacies de garde, c’est un service additionnel, qui a un coût. Parce que derrière, il y a des gens qui travaillent à mettre les informations à jours, les machines sont achetées, on ne peut pas s’imaginer que ce soit gratuit

Enfin, que gagne le consommateur avec la concurrence dans la 3G ?

Déjà, la possibilité de choisir. D’ailleurs, l’Etat du Cameroun a déjà pris des dispositions pour qu’on puisse changer d’opérateur en conservant son numéro. Ce n’est pas encore pratique, mais quand on va y arriver, la concurrence sera vraiment au bénéfice du consommateur. Mais déjà, on l’observe d’ailleurs, quand l’un des opérateurs propose quelque chose, l’autre essaye d’en faire autant tout en réduisant le coût. C’est tant mieux pour le consommateur.

Félicité BAHANE N

Populaires cette semaine

To Top