Dans le cadre de son projet Agroples, qui vise à créer des activités génératrices de revenus dans les zones rurales et à limiter les importations des produits alimentaires dans le pays, le gouvernement camerounais vient d’investir 522 millions de francs Cfa dans l’Agropole de production de poissons de limbé, situé dans la région du Sud-Ouest.

Grâce à cet appui financier, apprend-on, ce projet porté par une coopérative de pisciculteurs présidée par Johnson Njocke, ambitionne de porter sa production de poissons de 83 tonnes actuellement, à environ 813 tonnes par an. Concrètement, il sera question de produire des alevins à mettre à la disposition des éleveurs des environs à un prix hautement compétitif, afin d’atteindre le niveau de production escompté.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En plus de contribuer à l’augmentation de la production locale du poisson, le projet de Limbé permet surtout de promouvoir l’aquaculture qui, selon les estimations officielles, est le parent pauvre de la production du poisson au Cameroun. Par exemple, sur les 176 000 tonnes de poissons produits au Cameroun chaque année, seulement 1000 tonnes, c’est-à-dire 0,1% de la production nationale, provient de l’aquaculture.


Investir au Cameroun