Features

Gado: Un preneur d’otages tué

Cameroun-Gado-l'armée-boko-haram

L’opération a été conduite par le 33ème BIM. Considéré comme le berceau des preneurs d’otages du département du Mbéré, l’arrondissement de Dir a été une fois de plus, le théâtre d’une nouvelle attaque. C’était le 20 janvier 2016, lorsque quatre malfrats armés de Kalachnikovs (tous des Bororos) ont fait une incursion dans le campement d’un éleveur situé dans la localité de Gado, à 30 km de Dir. Le propriétaire des lieux étant absent, ils ont trouvé son épouse à qui ils ont arraché le téléphone après l’avoir tabassée.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«J’ai l’impression que ces derniers savaient que nos forces de défense n’étaient pas loin. Lorsqu’ils sont arrivés dans ce campement, ils ont juste demandé à la dame de leur montrer de quel côté se trouvaient les militaires. Sous la menace des armes et de la peur, elle s’est rapidement exécutée », relate un habitant du village Gado. Toutefois, ses enfants parviendront à informer discrètement le chef du village Gado qui, à son tour, informera immédiatement Dandi Eloi Gandaf, sous-préfet de Dir.

FRANCIS EBOA

Populaires cette semaine

To Top