Features

Un pasteur viole une fille de 11 ans à santchou

Yaoundé-pasteur-eglise reveillée

Le flou persiste sur l’identité du violeur, qui se faisait passer pour la réplique camerounaise du prophète nigérian T.B. Joshua.

Un pasteur d’une trentaine d’années, élancé et de teint clair, a été arraché à la furie des populations du quartier Etambeu, à Santchou, le 5 octobre 2014 par les forces de l’ordre. Il a été neutralisé vers 16h par un gendarme à l’entrée du lycée bilingue, alors qu’il tentait de s’enfuir, tout nu, depuis l’ « Eglise Synagogue de toute nation 2 », située un kilomètre plus loin.

Ses poursuivants criaient : « au violeur !». La semaine d’avant, il avait été chassé du quartier, pour nuisances sonores nocturnes. Le père de la victime, qui est à la fois le bailleur de l’église et le fidèle de ce pasteur de qui il attendait une vraie délivrance depuis qu’un usurier a prédit sa mort prochaine, l’avait recueilli chez lui. C’est de son domicile que le « pasteur » se rendait à la synagogue pour prier. Ce dimanche, à la fin du culte à 11h, il est resté avec la jeune fille de 11 ans dans lamaison qui tient lieu de temple.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avec un morceau de craie, elle devait porter sur le tableau des indications textuelles relatives aux prochaines célébrations. Simple manège pour se retrouver seuls et passer à l’acte sexuel. Des voisins vigilants ont constaté leur disparition vers une chambre.Alerté, le père de la petite est venu forcer la porte. Le pasteur et la fillette étaient nus. Roué de coups, il s’est enfui, en tenue d’Adam.

© Le Jour : Franklin Kamtche

Populaires cette semaine

To Top