Features

Alternance politique: Un pasteur prophétise le Tsunami en 2016

dieunedort-kamdem-Tsunami

Invité le dimanche 10 janvier dernier par une télévision locale, Dieunedort Kamdem a prédit un important tsunami dans les hautes sphères de l’Etat en 2016.

Dieunedort Kamdem qui revendique des pouvoirs prophétiques mirifiques, a été entre autre, baladé par les journalistes choisis pour l’interviewer dans le champ de la politique. Questionné sur ce qui bloque véritablement le décollage du Cameroun, «l’homme de Dieu» a cité sans ambages, l’embrigadement du pays que dirige Paul Biya depuis 1982, par les loges mystiques ; dénonçant par ailleurs le fait que de plus en plus, les promotions à d’importants postes de décision au Cameroun, soient conditionnées non plus par les critères objectifs de mérite et de compétence, mais plutôt par une appartenance à l‘une de ces loges. Citant même explicitement la Rose croix et la franc-maçonnerie. Pour lui, si certains gouvernants, pourtant présents tous les dimanches dans certaines églises, avaient véritablement la crainte de Dieu, le Cameroun se porterait nettement mieux. «Croyez-vous qu’un dirigeant qui a vraiment peur de Dieu puisse se retrouver après un an dans le gouvernement avec quinze milliards Fcfa?», s’interroge-t-il.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Aussi Dieunedort Kamdem a été mis à l’épreuve pour démontrer son talent de prophète. Sur l’avenir du Cameroun, il pense qu’il serait meilleur si le combat spirituel était inclus parmi les priorités par les autorités. Si pour lui, Paul Biya, l’actuel président de la République, reste le profil idéal pour conduire aux destinées du Cameroun dans les années à avenir, il se montre par contre indécis sur l’avenir de celui-ci au sommet de l’Etat. « Le Cameroun va connaitre un grand changement à certains postes clés en 2016. Beaucoup de personnes qui sont à d’importants postes vont quitter», prophétise-t-il en direct, sans exclure l’éventualité de voir s’arrêter le règne du Renouveau entre 2016 et 2017. Devrait-on prendre cela comme parole d’évangile ? Seuls ceux qui fréquentent la Cathédrale de la foi, église dont il est le fondateur, peuvent oser répondre. Néanmoins 2016 ou 2017 n’est pas loin.

Personnage controversé bien connu dans les milieux des églises dites de réveil, Dieunedort Kamdem qui se fait également appeler «le Général de Dieu», s’exprimait ainsi, après un article le dénonçant avec véhémence paru dans le journal français le Monde.

Vivien Tonfack

Populaires cette semaine

To Top