Features

Un militaire surpris dans une chambre d’auberge avec une femme mariée.

ngaoundere-fou-malade mental-pédophile-Homme-Arrestation

L’esplanade de la division régionale de la police judiciaire du Sud a été le théâtre d’une vive querelle entre un militaire et son épouse.

Hier,mardi, 23 septembre 2014, de 10h00 à 11h00, la femme accusait son mari d’adultère. C’est que, dans la soirée du lundi, 22 septembre 2014 au quartier base Razel, la femme a surpris son époux dans une chambre d’auberge avec une femme mariée.

Une dame venue d’un village non loin d’Ebolowa. Armée d’un gourdin, la femme du militaire a d’abord récupéré les vêtements de l’amante de son mari. Elle a ensuite bondi sur cette dernière, en lui assommant des coups de gourdin sur le dos. Aux dires des témoins ayant assisté à la scène, l’épouse du militaire a copieusement bastonné l’amante de son mari. La femme adultère n’a eu la vie sauve que grâce à la prompte intervention des voisins. En prenant le large, la femme aurait laissé tomber son portefeuille, contenant sa carte nationale d’identité et un billet de 5000 FCFA, d’après des témoins.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’épouse du militaire aurait, à son tour, récupéré la carte nationale d’identité de la dame pendant la course. Mardi, 23 septembre 2014 vers 10h00, l’amante du militaire a déposé une plainte contre l’épouse de son amant à la division régionale de la police judiciaire du Sud. Elle accuse la femme du militaire d’avoir confisqué sa carte nationale d’identité et dérobé une somme de 20.000 FCFA dans son portefeuille.

L’épouse du militaire quant à elle nie les accusations, reconnaissant juste que le portefeuille contenait une somme de 5000 FCFA. Ala division régionale de la police judiciaire du Sud à Ebolowa, hier, mardi, 23 septembre 2014, les trois mis en cause étaient auditionnés, l’enquête se poursuit toujours.

© Le Jour : Jérôme Essian

Populaires cette semaine

To Top