Atteint du Sida depuis des années, un ivoirien âgé d’une cinquantaine d’années bénéficiait du fait de son statut médical d’une carte de séjour provisoire afin de recevoir convenablement des soins.

Il est soupçonné d’avoir fait obtenir des centaines de titres de séjour à des étrangers sans-papiers par le biais de son statut séropositif. Pour une telle opération, il prenait entre 2000 et 3000 euros par titre de séjour. Un médecin était complice.
Source : First Magazine




Tags