Actu'Décalée

Un incendie consume sept chambres à Douala

flammes-catastrophe-marché-Pavillon-Pasteur-incendies-Ngaoundéré

L’ incendie s’est déclaré au quartier Bonadibong dimanche 7 juin 2015. A quelques mètres du lieu dit Ancien cinéma le Berlitz au quartier Bonadibong à Douala, capitale économique du Cameroun, de nombreuses personnes sont debout les bras croisés. Certaines ont le visage pâle. D’autres sont sans voix. Des débris de planches noircies et des vêtements calcinés jonchent le sol. Ce sont les restes de sept chambres et trois studios construits en matériaux provisoires partis en fumée dimanche 7 juin 2015. D’après les riverains, l’ incendie s’est déclaré autour de 18 h. Appelés sur les lieux, les sapeurs pompiers ont pu circonscrire les flammes.

« Quand je suis arrivé 15 minutes après l’ incendie, j’ai constaté que tout était en feu », raconte, les larmes aux yeux, un sinistré qui n’a pas pu récupérer les actes de naissance de ses enfants. « Me voici en deuil. J’ai perdu mon père. Le corps est encore à la morgue. Maintenant c’est ma maison qui brûle. Comment vais-je m’en sortir ?» s’interroge une victime, les yeux rouges. D’après les informations recueillies par le Jour, c’est la deuxième fois qu’un incendie se déclare en ces lieux. « Cette zone a pris feu pour la première fois en 2009. A l’époque, on n’a pas pu trouver les causes de cet incendie » se souvient Ebongue Yaya résidant depuis 27 ans dans ce quartier. Pour la 2ème fois, le studio que loue Simplice Anderson avec son grand frère dans le quartier est parti en fumée.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cet élève inscrit en classe de 1ère G2 au collège Saint Michel de Douala affirme que tous ses cahiers ont brûlé. « Je compose le probatoire dans une semaine exactement. Je fais les cours du soir et je viens de perdre mes cahiers de cours, mes documents et ma Carte nationale d’identité dans les flammes. Je ne sais pas comment je vais faire pour réviser », s’inquiète le jeune homme déboussolé. Pour l’instant nul ne connait la cause exacte de cet incendie. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Une enquête a été ouverte au commissariat de sécurité publique du 3ème arrondissement de Douala.

Edouard Atangana

Populaires cette semaine

To Top