Features

Un faux capitaine du Bataillon blindé de reconnaissance arrêté

Concours-Armée_Camerounaise 14-juillet-Paris

Titus Ebogo Ebogo, 45 ans, n’extorquera plus de l’argent à de nombreuses familles.

L’individu, qui se faisait passer pour un capitaine de l’armée de terre, a été interpellé lundi par des éléments du poste de police de Ndokoti. Il est actuellement détenu dans les services de la légion de gendarmerie Bonanjo, pour exploitation. Vêtu d’un treillis, d’une casquette et d’attributs de capitaine, Titus Ebogo Ebogo a été reconnu par un véritable militaire qui passait par là, alors qu’il traversait l’une des rues du carrefour Ndokoti.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Immédiatement, son signalement a été donné aux policiers qui l’ont interpellé. A son actif, apprendra CT de sources proches de l’enquête, plusieurs escroqueries. Le faux capitaine a déjà été reconnu par deux familles à qui il avait promis des places au sein de l’armée. Deux reçus, un de 500.000 F et l’autre de 400.000 F, signés par l’intéressé, ont été présentés aux enquêteurs. Ce dernier mettait ses victimes en confiance, en leur disant être en service au Bataillon blindé de reconnaissance (Bbr) de Yaoundé.

Populaires cette semaine

To Top