Actu'Décalée

Un enfant de 7 ans assassiné à Dschang suite à une demande de rançon infructueuse

Dschang

Le principal suspect dans l’assassinat du jeune Oriol Fotso au quartier  Tchoulalé à Dschang, suivi de la pendaison du cadavre de la victime, est désormais derrière les barreaux où il médite sur son sort et n’aura pas la chance de voir grandir son bébé pour qui il aurait ôté la vie à un autre innocent.

Selon le quotidien privé « La Nouvelle Expression » qui relaie l’information dans son édition de ce mercredi 5 Août 2015, le nommé Gildas Wamba, un menuisier âgé de 24 ans, aurait utilisé des sucreries pour appâter le jeune Oriol Fotso qui jouait en compagnie des autres enfants du quartier Tchoulalé dans la cour comme de coutume ; ses parents commerçants de profession étant partis vendre au marché de Dschang dans le département de la Menoua, région de l’Ouest.

C’est dans la nuit du 3 août dernier que le corps de l’enfant de 7 ans a été trouvé par sa famille au bout d’une corde dans un immeuble en construction. Citant des sources propres, le quotidien privé rapporte le témoignage d’Eric Mekontchou le père d’Oriol Fotso, qui a déclaré :

« Vers 16 heures, j’ai reçu le coup de fil de quelqu’un qui me demandait de lui donner rapidement 2 millions de Fcfa si je veux revoir mon fils vivant. Alors que je me battais pour essayer de rassembler cette somme, j’ai de nouveau reçu du même individu vers la tombé de la nuit un autre coup de fil m’indiquant cette fois-là un immeuble en construction où je devais aller chercher le corps de mon fils ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

N’eût été des habitants du coin qui avaient vu la victime pour la dernière fois en compagnie de son meurtrier Gildas Wamba, le crime serait resté impuni. Interpellé dans un centre de santé de Dschang aux côtés de son épouse qui venait d’accoucher par césarienne, le suspect, après exploitation passera aux aveux complet et indiquera que l’assassinat de cet enfant était conforme aux exigences rituelles d’une « réunion » dont faisait également partie Eric Mekontchou, le père de l’enfant assassiné… faits immédiatement niés en bloc par ce dernier.

La victime était élève en classe de Sil à l’école catholique St Michel de Dschang, était porté disparu selon ses proches, depuis une semaine environ. Le journal rapporte également que ce crime rituel survient quelques jours seulement après le démantèlement par les forces de l’ordre d’un gang de jeunes filles spécialisé dans les enlèvements d’enfants dans la ville de Dschang. Le 20 mars dernier toujours d’après La Nouvelle Expression, c’est le corps de Briol Lontsi, un autre enfant, qui avait été découvert en état de putréfaction avancé par les populations de Dschang.

Patrick Dongo

Populaires cette semaine

To Top