Features

Un camion «Dangote» fait 08 morts

Dangote-Cement-Cameroon-rolls-out

Le gros porteur chargé de ciment a pris de plein fouet un bus à la falaise. «C’est entre 10 h et 11 h que l’accident s’est produit. Le bus en provenance de Garoua grimpait la falaise. Le camion, quant à lui, amorçait la descente. Le chauffeur du camion était au téléphone et lorsqu’il s’est rendu compte qu’il a quitté sa chaussée et qu’il était déjà du côté du bus, il se faisait déjà trop tard. Il a heurté le bus avant d’aller terminer sa course dans le ravin», a relaté Nathan Achille, témoin de la triste scène survenue hier, mercredi 02 mars 2016.

En réalité, il est difficile de dire avec exactitude, le nombre de passagers à bord de ce car de transport public immatriculé LT 789 ET. On parle quand même de 16 passagers transportés par le bus et deux dans le camion chargé du ciment Dangote, immatriculé STFR 198 AM (Tracteur) et STTR 381 AM (Remorque).

Gendarmes, policiers et sapeurs-pompiers ont fouillé ledit véhicule de transport sans pouvoir trouver le moindre document, même pas le bordereau de transmission. Au moment où nous allions sous presse, on dénombrait déjà sur le lieu de l’accident 08 morts parmi lesquels, deux femmes et un militaire.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dix blessés ont été transportés d’urgence à l’hôpital régional de Ngaoundéré où l’on a signalé trois cas graves. Kildadi Taguiéké Boukar, gouverneur de la région de l’Adamaoua, informé de la situation, a immédiatement fait une descente sur le terrain.

«Une fois de plus, nous déplorons l’imprudence des automobilistes sur un axe aussi dangereux que la falaise de Mbé. On nous signale donc que le chauffeur du camion de Dangote était au téléphone et a dû manquer de vigilance au croisement avec le bus. Le pire s’est donc produit. Une fois de plus, nous en appelons à la prudence des usagers de la route. Un chanteur camerounais disait que la route ne tue pas, mais c’est nous qui tuons à cause de la maladresse et de l’inconscience qui nous gagnent», a sensibilisé le gouverneur de la région de l’Adamaoua.

Seuls trois corps ont été identifiés, à savoir Djagla, Kouokam Djoko Guy Hervé et le caporal Moudio Bodiong amorphinie.

Toujours à la falaise de Mbé, ce même mercredi 02 mars 2016, et à quelques mètres de cet accident mortel, un autre camion Dangote a également fini sa course dans le ravin.

FRANCIS EBOA

Populaires cette semaine

To Top