L’armée du Nigeria a annoncé avoir arrêté la deuxième personne inscrite sur la liste des 100 suspects de Boko Haram les plus recherchés. Le suspect en question, Ishaku Wardifen, a été poignardé lundi à un barrage militaire dans la ville éloignée de Maliha, dans l’Etat d’Adamawa, dans le nord-est du pays, selon un communiqué de l’armée.

« La correspondance visuelle avec les photographies publiées de la liste déclarée des 100 terroristes de Boko Haram les plus recherchés montre qu’il ressemble clairement au suspect numéro 22 de la liste », a ajouté le communiqué. L’enquête préliminaire a montré que le suspect est un ressortissant camerounais, selon le communiqué.

L’armée a publié la liste il y a trois semaines.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Chindo Bello, qui se trouve sur cette liste, a été arrêté dimanche à l’aéroport Nnamdi Azikwe de la capitale Abuja, alors qu’il essayait de prendre un vol domestique pour l’Etat de Lagos. Le président nigérian Muhammadu Buhari a donné à l’armée jusqu’à décembre pour mettre fin aux six années d’insurrection de Boko Haram.


Boko Haram, qui tente d’établir par la violence un Etat islamique au Nigeria, a tué près de 13000 personnes et enlevé des centaines d’autres depuis le début de son insurrection.

© Source : Xinhua