Features

Un attentat suicide mené par une enfant fait 10 morts dans le nord-est du Nigeria

image-Boko Haram-Nigeria

Un attentat-suicide perpétré par une enfant fait dix morts au Nigeria. Le Monde.fr avec AFP ix personnes ont été tuées sur un marché à Gujba, dans l’Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, mardi 23 juin en fin de matinée, quand une fillette à peine âgée de 12 ans s’est fait exploser, ont déclaré le parent d’un blessé et un membre des secours.

L’explosion a « tué dix personnes et en blessé au moins trente autres », a rapporté le parent d’un des blessés. Ce bilan a été confirmé par un membre des opérations de secours. Cet attentat-suicide survient au lendemain d’un autre du même type perpétré par une jeune kamikaze dans une gare de bus attenante au marché aux poissons de Maiduguri, la plus grande ville du nord-est du Nigeria, et qui a fait au moins vingt morts et cinquante blessés.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La marque de Boko Haram

Aucun des deux attentats n’a été revendiqué, mais le groupe islamiste Boko Haram, dont les violences ont fait plus de quinze mille morts depuis 2009, a souvent pris pour cible des gares routières et des marchés par le passé, et a fréquemment recours à de très jeunes kamikazes. Gujba fait partie des localités de l’Etat de Yobe dont Boko Haram s’était emparé en 2014.  Une opération armée lancée en février avec l’aide des pays voisins, le Tchad en tête, a permis au Nigeria de reprendre possession de la quasi-totalité des localités du Nord-Est contrôlées par le groupe islamiste. Mais les attentats n’ont pas cessé pour autant.

Au total, selon un décompte de l’AFP, plus de deux cents personnes ont été tuées dans des violences islamistes depuis le 29 mai, date de l’investiture du président nigérian Muhammadu Buhari, qui a fait de la lutte contre Boko Haram une de ses priorités.

En savoir plus sur Le Monde

 

Populaires cette semaine

To Top