Features

UE: 700 000 Euros à UNICEF Cameroun pour aider les enfants victimes de la guerre contre Boko Haram

parents-enfant-triste-enlevée-UNICEF-fille-violée

Sur les 75 millions d’enfants non scolarisés à travers la planète, plus de la moitié vivent dans des zones en conflit, selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

Le financement de 700.000 euros que l’Union européenne (UE) vient d’accorder au Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) vient en complément d’un autre financement de 500.000 euros précédemment accordé en 2012 par l’UE dans le cadre du programme « Les enfants de la paix », après avoir reçu le prix Nobel de la paix.

D’après le quotidien privé Mutations qui relaie l’information dans son édition du mercredi 12 août 2015, le second financement dont bénéficie ainsi UNICEF Cameroun depuis le lundi 10 août 2015 vise l’amélioration des problèmes d’éducation que rencontrent les enfants réfugiés nigérians et les populations camerounaises affectées par l’insécurité le long de la frontière avec le Nigeria désormais exposée en permanence aux assauts des fanatiques du groupe terroriste Boko Haram.

D’après un communiqué reçu par la rédaction du journal Mutations, l’argent reçu permettra concrètement à l’Unicef d’assurer à plus de 31.000 enfants dont près de 15.000 filles, un accès continu à une éducation de qualité dans la région de l’Extrême-Nord. 14.000 enfants nigérians réfugiés dans le camp de Minawao et 17.000 mineurs camerounais scolarisés dans 25 écoles d’accueil des départements du Logone et Chari, du Mayo-Sava et du Mayo-Tsanaga bénéficieront aussi des retombées de ce financement.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Une autre partie de l’argent, d’après l’article, permettra à Unicef Cameroun de mettre sur pied des cadres de vies dits Étapes (Espaces temporaires d’apprentissage et de protection des enfants) avec pour finalité « «un apprentissage sûr dans un environnement protecteur, tout en recevant un soutien psychosocial

Pour mener à bien ces différents projets, Unicef entend mettre à contribution quelques 253 enseignants qui seront formés sur la promotion de la paix et de la cohésion sociale, la détection des besoins de soutien psychosocial, les programmes accélérés, la prévention de la discrimination et de la stigmatisation et des méthodes participatives centrées sur l’enfant, selon le communiqué suscité, dans lequel il est mentionné que 60 personnes seront également formées pour l’animation des espaces de protection ; toutes ces initiatives ayant débuté le 1er juillet dernier avec expiration au mois de juin 2016.

Patrick Dongo

Populaires cette semaine

To Top