Features

Tsimi Evouna entendu au Tribunal Criminel Spécial

délégué-du-gouvernement-Yaoundé-Tsimi-Evouna-tribunal-agents

Tsimi Evouna Le Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé vient de se faire auditionner la semaine dernière par les enquêteurs du tribunal criminel spécial pour une affaire de détournement de denier public et de marchés fictifs selon notre source.

L’audition de Tsimi Evouna alias Jack Bauer la semaine dernière qui se verra noyée par celles de Paul Atanga Nji et Amougou Belinga qui étaient très attendues vient s’ajouter à plusieurs autres de barons de la république jusqu’ici passé en sourdine en audition au niveau du tribunal criminel spécial. Gervais Mendo Ze, ancien Directeur General de la CRTV et oncle maternel du Chef de l’Etat ayant été le déclencheur de cette nouvelle vague d’auditions et d’arrestations avenirs. Plus rien ne devrait plus arrêter la machine de l’opération épervier qui semblait avoir été ralentie ou grippée par les lobbies. A l’observation, la régénération d’une nouvelle classe dirigeante, cette fois-ci, assez consciente des enjeux et proche de la population devient le leitmotiv de cet assainissement.

Dans cette nouvelle affaire concernant Tsimi Evouna le Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé par rapport à plusieurs détournements de deniers publics constatés dans sa gestion par les enquêtes préliminaires des magistrats du TCS, plusieurs sources crédibles parlent d’une implication forcée du député du Nyong et So’o Mbarga Assembe. Ce dernier ayant, selon la même source, effectué plusieurs marchés fictifs à la communauté urbaine de Yaoundé pourrait s’il ne décampe pas comme ses prédécesseurs Ambassa Zang et autres ; être auditionné et inculpé également.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Nos mêmes sources qui nous révèleront que le dossier transmis au TCS par un ancien collaborateur Tsimi Evouna/Jack Bauer à savoir son contrôleur financier, serait très consistant. La « grosse » incompréhension qui était survenue entre les deux hommes avait créé un climat de malaise qui aboutira à une interdiction à Tsimi Evouna Gilbert de voir son collaborateur accéder à ses bureaux pendant plusieurs mois jusqu’à son remplacement.

Des arrestations sont annoncées en cascade d’ici la fin de l’année et ensuite, selon nos sources le remaniement pourrait advenir car si l’opération épervier avec l’audition des présumés prévaricateurs s’accélèrent en ces jours, se serait parce que pour plusieurs d’entre eux qui seront reconnus coupables et seront déchus de plusieurs droits et devoirs de services pendant des périodes données ; l’aboutissement de leurs dossiers d’inculpation devrait donner du souffle et du grain à moudre au Chef de l’Etat pour procéder à un remplacement avec prétexte. Pour cela, occasion sera donnée à de nouvelles figures, crédibles de surcroît au sein de l’opinion nationale et internationale, pour redonner un sang neuf et une nouvelle vitalité dans la gestion de la fortune publique qui ne devrait s’accoquiner de lobbies égoïstes au service de la cupidité et non du bien commun.

Etait-ce le véritable agenda caché du Nnom Nguii devant la recrudescence d’actes de bravoure des populations d’autres pays connus à ce jour ? Ces populations qui, fatigués, de la situation devenue insupportable de la gouvernance dans leurs pays ont décidé d’aller dans la rue. Le Cameroun ne voulant déroger à cette règle au regard des comportements de certains pontes du régime qui pensent que le Cameroun est leur seule propriété, abusant et exagérant avec les parcelles de pouvoir qui leur sont octroyées, aura besoin d’homme humble. Just Wait and See.

Par AfricaPresse.com

Populaires cette semaine

To Top