Features

Trois braqueurs armés aux arrêts à Bertoua

braqueurs-centrafricain-Bertoua

Ils ont fait irruption dans la boutique d’un Libanais au quartier Yadémé, dans la journée de mercredi.

Trois redoutables braqueurs ont été mis hors d’état de nuire dans la journée de mercredi. Tatisson  Fotouo Albert Max, 35 ans,  Fombasso Jean Pierre, 36 ans et Abdel Nasser, 28 ans ont été appréhendés alors qu’ils venaient de commettre un braquage dans la boutique d’un Libanais au quartier Yadémé, au cœur de Bertoua.

Les faits se sont déroulés en pleine journée, aux environs de dix heures. « Mes collègues et moi étions tous au travail. Les trois personnes sont venues à bord d’un taxi. Ils ont bien garé. Deux personnes en sont descendues pour solliciter des matelas d’une certaine épaisseur qu’on n’avait pas. Le chauffeur est resté dans la voiture. Les deux faux clients ont sorti deux armes et une machette pour nous menacer. Ils nous ont demandé de nous coucher. Ils ont récupéré nos téléphones portables, avant d’exiger la recette disponible. Le gestionnaire, Ali Bawab, s’est exécuté en tremblant. L’opération n’a duré que 30 minutes », relate Simb Simb, responsable commercial de la SPN, entreprise victime. Notre source ajoute que ces braqueurs ont aussi neutralisé un client de passage. Avant de prendre le large. La cagnotte emportée n’a pas été déterminée.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Mais c’est lors de leur tentative de fuite qu’ils seront rattrapés, grâce à la collaboration entre les populations du quartier Monou I et les forces de sécurité alertées. « Après avoir commis leur forfait, ils ont pris la direction de Monou. Lorsque j’ai retrouvé mes esprits, j’ai emprunté une moto en course pour les poursuivre. Le taxi de ces braqueurs s’est embourbé les contraignant à l’abandonner pour trouver refuge dans un marécage », renchérit notre source. Mal leur en a pris. Mis au parfum, les habitants de la zone se sont lancés dans la chasse à l’homme, soutenus par les forces de l’ordre. Au bout de quelque temps, les trois braqueurs seront neutralisés, sans effusion de sang. Ils ont été conduits au commissariat central où une enquête a été ouverte.

 

 

Populaires cette semaine

To Top