Features

Tribunal: Le procès Iya Mohammed s’ouvre le 26 août 2014

Yaoundé-Sodecoton-Iya-Mohammed-tribunal-témoins-Fécafoot

Iya Mohammed s’est rendu au Tribunal Criminel Spécial (Tcs) Mercredi, 13 août où on lui a notifié la daté d’ouverture de son procès. Celle-ci a été fixée au mardi, 26 août prochain. L’ancien Directeur Général de la Sodécoton est renvoyé en jugement par le juge d’instruction, Evouh Ekanga, qui a retenu contre lui des faits de détournement de deniers publics suite à une information judiciaire menée pendant près d’un an.

Dès l’ouverture de l’enquête au TCS, les avocats d’lya Mohammed ont relevé des irrégularités dans le rapport d’expertise établi par des inspecteurs du Contrôle supérieur de l’Etat après une mission de contrôle à la Sodécoton. Devant le juge d’instruction, les conseils de l’ancien directeur général de la Sodécoton ont demandé qu’une contre-expertise judiciaire soit effectuée. Après l’audition du directeur général adjoint et du directeur des affaires générales de la Sodécoton, le magistrat Evouh Ekanga a ordonné une contre-expertise du rapport du Consupe. Cette autre mission de vérification a été confiée à des privés, notamment à trois cabinets d’expertise comptable agréés par la Cour d’appel du Centre, qui ont reçu mandat du juge d’instruction. Le travail de ces experts devait durer du 27 novembre au 27 décembre 2013. Soit un mois. Toutefois, en décembre 2013, ils ont fait savoir au juge d’instruction qu’ils avaient besoin de beaucoup plus de temps. Evouh Ekanga leur a ajouté un mois supplémentaire. Le 27 janvier 2014, le rapport a été remis au juge d’instruction. Après avoir reçu les conclusions des experts judiciaires dépêchés à Garoua, le juge d’instruction a notifié ce rapport aux différentes parties (la défense d’lya Mohammed et le parquet général) qui ont apporté leurs observations. C’est au terme de cette procédure, qu’Evouh Ekanga a estimé qu’il y a des charges suffisantes contre l’ancien président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Sur la base du rapport du Consupe, l’accusé lya Mohammed doit s’expliquer sur des avantages salariaux indus de 24,3 millions Fcfa, d’avoir en complicité avec Lucien Fotso (directeur comptable), Mahamat Karagama (directeur des ventes) et Christophe Mbaiougam (en fuite) fait perdre a la Sodécoton 8,5 millions Fcfa sur l’huile et les tourtereaux, d’avoir prélevé 7 millions Fcfa dans un marché public. Il est également reproché à lya Mohammed, à Lucien Fotso et à Pierre Kaptene (Président de Coton sport) d’avoir engagé des dépenses à hauteur de 4,7 millions Fcfa au profit des associations sportives sans que cela ne soit compris dans l’objet social de la Sodécoton et sans l’autorisation du Conseil d’administration de ladite entreprise. lya Mohammed doit aussi justifier le paiement d’une prestation injustifiée de l’ordre de 350 millions Fcfa.

Interpellé le 10 juin 2013 à Yaoundé, lya Mohammed est gardé-à-vue au service central de recherches judiciaires de la gendarmerie nationale pendant neuf jours. Le 19 juin, au soir, il est inculpé de détournement de deniers publics et placé sous mandat de détention provisoire à la prison centrale de Yaoundé où il séjourne toujours.


© Eitel Elessa Mbassi | Le Jour

Populaires cette semaine

To Top