Features

Le trésorier du MRC Alain Fogué Tedom conteste les accusations de «Bahamisation» de son parti

alain_fogue_tedom-mrc

Le responsable de la formation politique que dirige le professeur Maurice Kamto fait cependant valoir qu’aucune loi n’interdit à un Baham d’en devenir militant. Pas moyen pour Alain Fogue d’échapper aux questions sur le tribalisme qui aurait cours au MRC dimanche dernier à l’émission L’Arène. Invité de ce rendez-vous qui figure parmi les principaux de la télévision privée Canal2 international, le trésorier du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a énergiquement défendu son parti politique.

Il a ainsi protesté avec force lorsque l’un de ses contradicteurs, le Professeur Claude Abé, a rapporté les griefs de ceux qui accusent le MRC de «transformer le parti en micro-regroupement tribal». Le sociologue ajoutait qu’un responsable du MRC domicilié à Mbankomo a employé le terme «Bahamisation» pour qualifier ce qu’il dénonçait. «C’est-à-dire que du président, on essaie de faire un saupoudrage pour les autres, mais les postes les plus sensibles restent entre les mains des Baham», a encore expliqué Claude Abé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En réponse, Alain Fogué va déclarer: «le président du MRC n’a pas un directeur du cabinet civil qu’il reçoit au village, il n’a pas un chef d’état-major de son armée qui est de son village, il n’a pas les principaux ministres de la République qui sont de son village. Je vais vous dire une chose: le Dr Sosthène Médard Lipot qui est là n’est pas Baham. Je ne suis pas Baham. Me Simh n’est pas Baham, le camarade Atangana qui a volé l’argent du parti n’est pas Baham».

Il s’étonne ensuite: «Les Baham ne sont-ils pas citoyens camerounais ? Est-ce qu’il y a une disposition légale qui interdit à un Baham d’être militant du MRC ? Pourquoi est-ce que le Baham citoyen camerounais n’a-t- il pas le droit de militer au MRC. Donc, les 100 000 électeurs qui ont voté pour le MRC dans le Mfoundi, à Yokadouma, à Monatélé, étaient Baham ?».

Pierre Arnaud NTCHAPDA

Populaires cette semaine

To Top