Features

Travail des enfants: La lutte s’intensifie

Lutte-contre-le-travail-des-enfants

La première rencontre du Comité national créé en 2014 pour combattre ce phénomène s’est tenue hier à Yaoundé. 41% des enfants âgés de cinq à dix-sept ans, soit près de 2,5 millions de la population, sont en situation de travail des enfants et 85 % travaillent dans le secteur agricole selon l’Institut national de la statistique. Ce qui impacte sur leur scolarité et leur santé.

La plupart d’entre eux œuvrant dans les carrières, les mines, les pêches, etc. Afin donc d’éradiquer l’exploitation des enfants au Cameroun, le Premier ministre, chef du gouvernement à travers un arrêté du 27 août 2014,  a créé un Comité national de lutte contre le travail des enfants. Sa première session s’est tenue hier à Yaoundé avec pour coordonateur, Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Sécurité sociale (Mintss). « La question du travail des enfants constitue au Cameroun, une préoccupation réelle et majeure, car des millions d’enfants sont victimes de diverses formes d’exploitation dans le monde. Il devient dès lors nécessaire, opportun, voire indispensable de mettre un terme à ces dérives pour sauver cette génération et lui préparer un avenir prometteur », a confié Grégoire Owona.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

C’est pourquoi le Comité national de lutte contre le travail des enfants se donne pour mission de proposer des bonnes stratégies pour éradiquer le travail des enfants sur l’étendue du territoire national à l’horizon 2017. Ce comité est notamment chargé d’élaborer la cartographie des enfants victimes d’exploitation, d’examiner les stratégies de lutte contre le travail des enfants, afin de proposer au gouvernement des mesures éventuelles pour les rendre plus efficace et veiller à la mise en application effective des axes stratégiques élaborés dans le plan d’action national pour l’élimination du travail des enfants. Ces stratégies seront axées entre autres sur la recherche et la connaissance de la réalité sur le terrain, la prévention, la détection et la répression des auteurs ou complices et la protection et la réhabilitation socio-éducative des enfants.

Assiatou NGAPOUT

Populaires cette semaine

To Top